Accueil » Sport » Le Silence Des Dirigeants Et Des Adherents De L’IRT

Le Silence Des Dirigeants Et Des Adherents De L’IRT

Le Silence Des Dirigeants Et Des Adherents De L’IRT
[color=#999999][size=08]Le 18-02-2016 à 11:38:01 [/size][/color][justify][size=12][justify]
L’IRT sera-t-il la cible de la FRMF ? L’équipe est pointée du doigt et doit s’attendre à la colère des dirigeants fédéraux surtout après les de
ières déclarations de Hassan Belkhaidar bras droit et homme à tout faire du président Abdelhamid Aberchane dans une station de radio privée de Casablanca. Est-ce l’astuce ou le génie ou est-ce simplement le savoir faire des jou
alistes reporters du micro qui lui ont tendu le piège pour dire des choses qui nuisent au football marocain ?. En effet, Hassan Belkhaidar qui est non seulement secrétaire général de l’IRT mais également porte parole s’est laissé prendre en direct dans une émission pour mettre en doute tout le championnat du Maroc. Il a douté du champion qui remportait le titre, des formations qui obtenaient le maintien et de celles qui accèdaient à la division de l’élite. Doutant de toutes les compétitions, il a même mis en cause maladroitement la montée et la bonne marche des tangérois à la Botola. Incroyable mais vrai, aucune réaction du comité et aucun communiqué à ce sujet. Le silence de Abdelhamid Aberchane et de ses membres n’est pas une surprise parce que Hassan Belkhaidar est intouchable pour des raisons peu claires. Mais au moins celui des adhérents ou « socios » est inconcevable et il reste à savoir s’ils suivent les évènements footballistiques. Les déclarations du secrétaire général et porte parole du club sont graves dans la mesure où elles nuisent à la réputation et à la gestion du club. Si elles étaient sorties de la bouche d’un autre dirigeant, le comité aurait dit qu’elles étaient personnelles.

Silence, silence de tous les cotés et personne ne sait si vraiment les dirigeants et les adhérents savent bien où est l’intérêt du club. Venant de l’assemblée générale de la FRMF tenue à Skhirat où il a représenté l’IRT,Hassan Belkhaidar a avoué avoir « senti » que l’équipe tangéroise constituait le point de mire de tous les membres fédéraux qui paraissaient avoir changé de relations avec le comité d’Abdelhamid Aberchane.

Comme l’a déclaré un ancien président de l’époque dorée du football à Tanger, l’IRT est condamné à entretenir de bonnes relations avec la FRMF. Le silence des dirigeants et des adhérents donne beaucoup à réfléchir. Une question se pose dans les milieux footballistiques :Existent-ils vraiment pour accomplir leur tache ou jouent-ils le rôle de simples figurants comme ce fut le cas lors des de
ières assemblées générales. Tout le monde se souvient de leurs applaudissements et de leur manque de critique des rapports moral et financier. Toujours la, même politique :tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes du grand philosophe américain Aldous Huxley. Est-ce ainsi que l’IRT va progresser et devenir un puissant club bien structuré. Il parait que les hommes sont bien « choisis » à Tanger pour gérer les choses du football. [/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :