Accueil » Vie associative » Le Rotary club Tanger-Doyen au chevet des enfants autistes..

Le Rotary club Tanger-Doyen au chevet des enfants autistes..

Après une marche matinale de trois kilomètres, effectuée, en tenue appropriée,  samedi dernier, 24 octobre, à travers l’écrin verdoyant de Boubana, en commémoration de la « Journée internationale de la lutte contre la poliomyélite » éradiquée grâce principalement à la lutte acharnée menée à travers le monde contre ce fléau, par le Rotary international, et grâce à laquelle le virus ne résiste plus que dans trois pays : Nigéria, Pakistan et Afghanistan, la Présidente Amal Jainat et des membres de son club  Rotary Tanger Doyen qui s’active dans une démarche socio-culturelle et humanitaire de façon continue, depuis sa création en 1932, se sont directement rendus, en début d’après-midi, au quartier de Bénimakada à Tanger, pour remettre un gros lot de matériel didactique destiné aux enfants autistes de l’association  « Al Issrar li tawahoud ».
L’achat de ce matériel spécifique résulte de la recette d’une soirée de gala organisée pour la cause, le 21 février dernier, avec le concours de généreux partenaires, en présence du président Najib Akhrif  et de dirigeants de l’association ciblée.
Le terme « Tawahoud » (autisme) désigne un trouble de développement d’origine neurobiologique, sévère et précoce, passant souvent  inaperçu dans la petite enfance et apparaissant avant l’âge de trois ans. Il est lié à des anomalies du développement du système nerveux central, se caractérisant  par un isolement, une perturbation des interactions sociales, des comportements déficients répétitifs, voire obsessionnels des troubles du langage devenant évidents avec l’entrée en société (garderie, crèche, école).

Un enfant autiste peut sembler se développer normalement pour se replier ensuite et devenir indifférent à tout contact social. Il ne cherche jamais à avoir un quelconque échange avec les gens qui l’entouraient.

De nombreux enfants autistes affichent une sensibilité réduite à la douleur, mais sont anormalement sensibles aux sensations comme le son, le toucher ; ils peuvent résister au fait d’être câlinés ou pris dans les bras, entre autres stimulations sensorielles.
Les manifestations de l’autisme peuvent varier d’un enfant à l’autre et chez un même enfant, dans le temps.

Toutefois, cette classification est loin d’être exhaustive, car, dans la réalité, le tableau clinique est complexe et hétérogène.
En effet, plutôt que d’autisme, on parle aujourd’hui de « troubles du spectre de l’autisme (TSA) » qui regroupe tout un éventail de formes cliniques,
La prévalence des TSA est généralement estimée autour de 1% de la population. Les garçons sont plus souvent atteints que les filles, environ 4 fois plus, dans toutes les classes sociales et dans tous les pays.
Les troubles TSA ne se guérissent pas mais, pour beaucoup d’enfants, les symptômes s’améliorent avec le traitement et l’âge.
En effet, en  grandissant, certains enfants atteints d’autisme finissent par mener une vie normale ou quasi-normale.
Les travaux dans le domaine éducatif et pédagogique constituent des pistes d’intérêt majeur dans la prise en charge des personnes autistes : orthophonie, psychomotricité, pédagogie. Et c’est là où se situe l’importance et la nature  du don fait, samedi dernier, par le Rotary Club Tanger Doyen à l’association  « Al Issrar li tawahoud ». Un matériel spécifique que le club a mis plusieurs semaines à se procurer.
La cérémonie de don s’est déroulée au siège de l’association, en présence de la présidente Amal Jainat  conduisant une délégation de son club Rotary Doyen, aux côtés  du président Najib Akhrif  et de responsables de son association d’assistance aux enfants autistes.
En plus du matériel offert, d’une valeur de 120.000,00 dirhams,  la présidente du club a remis à l’association, un chèque bancaire représentant le reliquat de la recette de la soirée caritative. En outre, deux jeunes autistes sont pris en charge par le club rotarien pour leur scolarisation spécifique.
Pour le président Akhrif, cette action volontaire du Rotary club Tanger Doyen, contribuera  à l’amélioration, voire à la modernisation  des méthodes spécifiques d’enseignent dispensé aux enfants de l’association.
«Au nom de nos élèves, de leur staff d’encadrement et de leurs parents, je tiens à remercier le club Rotary Tanger Doyen pour ce précieux don, mais aussi pour la transparence qui a entouré cette opération caritative bénévole dont nous avons suivi le déroulement depuis le début» dira-t-il.

La présidente rotarienne qui a salué cette nouvelle action de son club, a souligné le rôle du Rotary dans l’action sociale, au niveau international, se félicitant du fait que cette cérémonie ait coïncidé avec la commémoration de la «Journée internationale de la lutte contre la poliomyélite » célébrée le 24 octobre de chaque année, au niveau universel.
Mme Amal Jainat qui était accompagnée du Past-Adjoint du Gouverneur (ADG) Maghrébin du Rotary,  Karim Bouzoubaâ et de l’ADG actuel Tarik Cheikh Lahlou, a tenu à exprimer aux membres dirigeants de l’association, plein succès dans leur noble mission humanitaire.

À propos admin1

x

Check Also

Pourquoi le projet de la Cité Mohammed VI Tanger-Tech peine-t-il à décoller ?..

La coopération sino-marocaine semble franchir une nouvelle étape avec le lancement « effectif » du projet de ...

Emigration clandestine : quatre interpellations à Tanger..

Des policiers du district de la Sûreté de Bni-Makada, relevant de la préfecture de police ...

Pourquoi le directeur opérationnel d’Amendis serait-il suspendu de ses fonctions ?..

On apprend que le directeur opérationnel de la société délégataire de distribution d’eau et d’électricité, ...

%d blogueurs aiment cette page :