Accueil » Vie associative » Le populiste Benkirane rafistole-t-il son image de marque ou agit-il par calcul ?

Le populiste Benkirane rafistole-t-il son image de marque ou agit-il par calcul ?

Le populiste Benkirane rafistole-t-il son image de marque ou agit-il par calcul ?
[color=#999999][size=09] Le 02-10-2017 à 13:02:38 [/size][/color][b][justify][size=12] Où veut en venir exactement le grand populiste Abdelilah Benkirane, à travers cette photo qui circule, entre autres, depuis vendredi 22 septembre sur les réseaux sociaux, le montrant en train de marchander le prix d’un séroual chez un vendeur ambulant à Rabat, à l’heure de la prière du vendredi.
Les réseaux sociaux se sont enflammés. Mais la photo implique des commentaires.

Au moment où les efforts du gouve
ement sont concentrés sur le phénomène de la multiplication accélérée du squattage des espaces publics, notamment par les marchands ambulants, entre autres,et sur la recherche de solutions sociales pour ces jeunes vendeurs et pour protéger, du même coup, le commerce formel,voilà que notre ancien chef de gouve
ement est pris en photo, mine de rien, en train d’acheter un séroual dans l’étalage d’un marchand ambulant à l’entrée d’une mosquée.

Cet acte qui serait passé totalement inaperçu s’il s’agissait d’un client ordinaire comme vous ou moi, a fait boule de neige sur les réseaux sociaux, puisque venant d’une ancienne personnalité publique dont les faits et gestes sont suivis et scannés. Benkirane le sait.

Pourquoi donc ce geste, en ce moment même? C’est la question dont les réponses peuvent être trouvées dans les quelques commentaires ci-après, que nous avons relevés sur le site de notre confrère Panorpost.com. :

[color=#993300] 1/[/color] En sa qualité d’ancien chef du gouve
ement qui a eu en charge, entre autres, la résolution de la question des « farrachas », Abdelilah Benkirane prête le flanc à la critique. Il est un homme public, qui a certes sa vie privée, mais qui doit veiller également à son image publique en évitant de faire ses achats dans le secteur informel ;

[color=#993300] 2/[/color] Le secrétaire général du PJD sait que le preneur de l’image était là, pour la simple raison qu’il est toujours traqué par les gens qui veulent immortaliser ses faits et gestes, et qu’il en a conscience. La situation serait plus grave si le photographe prenait son image pendant que Benkirane prenait la pose, ce qui signifierait un acte non spontané mais soigneusement étudié pour caresser sa popularité ;

[color=#993300]3/[/color] Abdelilah Benkirane montre encore une fois sa maîtrise des nouvelles technologies de l’information, en se laissant prendre en photo, sachant parfaitement que cette image de lui, simple, fera le tour de la toile et de ses nombreux inconditionnels ;

[center][img]abdelilah_benkirane.._tasawok450.png[/img][/center] [color=#993300]4/[/color] Que cherche Abdelilah Benkirane, lui qui dit qu’il est proche de la sortie, en laissant prendre une telle image ? Serait-il en campagne pour son fameux 3ème mandat ? Chercherait-il un élan de sympathie et d’affection – qu’il a largement obtenus avec cette image – dans la phase difficile qu’il traverse, de son propre aveu ?

[color=#993300]5/[/color] Il est assez étonnant que les autres partis ne se soient pas prononcés devant cet acte que l’on peut qualifie d’ « irresponsable » de la part de quelqu’un qui a occupé le poste de responsable n°2 du royaume. Ce n’est pas en faisant du populisme, voire du misérabilisme, que l’on acquiert la stature souhaitée…

C’est donc à chacun de tirer sa conclusion sur le comportement d’un désormais ancien chef de gouve
ement qui nous a toujours surpris et qui continue à le faire..[/size][/justify][/b]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :