Accueil » Actualités » Le père Incestueux Condamné à Tanger

Le père Incestueux Condamné à Tanger

le père incestueux condamné à Tanger
[size=9][color=#999999]Le 16-05-2016 à 10:45:29 [/color][/size][b][justify][size=10][color=#333333] Dans notre précédente édition, nous avons rapporté l’information conce
ant la condamnation par la Chambre pénale près le tribunal de Tanger à 5 ans de prison et à une amende de 40 000 dh d’un père incestueux qui violait sa propre fille depuis l’âge de 12 ans et jusqu’à son mariage immédiatement suivi d’un divorce, à l’âge de 21 ans. L’information faisait état d’un pharmacien sans pour autant préciser s’il était originaire de Tanger ou d’ailleurs .[/color][/size][/justify][/b][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066]Néanmoins, le quotidien national arabophone «Al Akhbar» aurait précisé dans sa livraison 1063 du 2 mai 2016, qu’il s’agissait bien d’un « pharmacien réputé à Tanger » répondant aux initiales de «N.Z.», ce qui a provoqué une réaction immédiate du syndicat des pharmaciens d’officine de Tanger, publiée dans la partie arabe du Jou
al de Tanger, sous forme de droit de réponse, annonçant que ce syndicat ne compte aucun membre répondant à ces initiales.

Faisons remarquer au syndicat des pharmaciens d’officine de Tanger que la déontologie de la presse lui ouvre le droit de faire publier son droit de réponse plutôt dans le jou
al conce
é qui a émis l’information considérée comme erronée et non pas dans le Jou
al de Tanger qui n’a incriminé personne nominativement.
En fait, apparemment, cette triste affaire conce
erait plutôt un aide-pharmacien employé dans une officine et non pas un pharmacien de profession.

Rappelons que le jugement est tombé lors d'une audience à huis clos qui a duré plus de trois heures au cours de laquelle la victime, âgée de 21 ans, a affirmé à la Cour qu’elle subissait depuis l’âge de 12 ans, les sévices sexuels de son père qui recourait souvent à des moyens de pression pour l’obliger à abdiquer.
L’épouse de l’homme incestueux et mère de la victime qui comparaissait en tant que témoin, a confirmé les dires de sa fille, avouant avoir assisté à plusieurs reprises à des d’attouchements que le père faisait subir à sa fille. Toutefois, les frères de la victime ont refusé d’admettre que leur père, qu'ils estiment innocent, puisse être capable de tels agissements.

Les faits ont été révélés lors de la nuit de noces de la jeune femme qui a été obligée d’avouer à son mari que son père la violait depuis qu’elle avait 12 ans. Le jeune époux a donc immédiatement opté pour le divorce, tandis que la jeune femme décidait de s'en remettre à la justice. [/color][/size][/justify]
[center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :