Accueil » Sport » LE GRAVES INCIDENTS DU MATCH IRT-MAS

LE GRAVES INCIDENTS DU MATCH IRT-MAS

LE GRAVES INCIDENTS DU MATCH IRT-MAS
[color=#999999][size=09] Le 10-11-2016 à 11:27:04[/size][/color][justify][size=12][color=#000066] Ce qui s’est passé le 2 Novembre de 21h30 à 1 h du matin, donne beaucoup à réfléchir après l’élimination de l’IRT pour la finale de coupe du trône. « Tous pour la gloire, tous pour Laayoune » constituait la devise de toute une population. Le rêve le plus cher de disputer la plus haute compétition patriotique hantait les milliers de tangérois.

L’adversaire, une formation de deuxième division ,était ,à vrai dire,à la portée de l’IRT dont les joueurs étaient dépassés sur tous les plans.Une ou deux occasions de but pour un club ,qui a dépensé des milliards de centimes pour se renforcer,dans une rencontre qui n’a pas valu que par l’affluence d’un grand public (45.000 spectateurs). Les dirigeants de l’UEFA étaient surpris de constater qu’au Grand Stade de Tanger,il y avait plus de personnes que lors du choc de Champions league Manchester city-Barcelone au complexe Ettihad avec 42.000 spectateurs. On l’appelait mercredi noir. Le hooliganisme a encore fait réapparition. Des centaines de jeunes dont la plupart étaient des adolescents ont commis des actes de vandalisme peu dignes d’une ville aussi civilisée que Tanger. Tout se passait bien au cours du match, une ambiance de sportivité, de gaité et d’allégresse régnait dans les gradins.Tous les fans de l’IRT étaient pour le bon football. Après le pénalty marqué, le délire était dans les tribunes et dans les pelouses et la préparation pour le déplacement à Laayoune se faisait déjà. La ville entière avait l’intention de se déplacer à la capitale saharienne pour célèbrer la marocanité du sahara et la première participation de l’IRT à la finale de coupe du trône. Mais juste après l’égalisation du MAS,les nerfs commençaient à s’échauffer.La colère éclata à la fin du match pour protester contre l’élimination de l’IRT.On s’en prenait aux joueurs,à l’arbitre,aux dirigeants.On lançait des pétards,on jetait des pierres,des briquets , des portables. On cassait les vitres des ,on arrachait les sièges : des dégâts matériels importants au Grand Stade.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/campoo.jpg[/img][/center]A la sortie, les hooligans s’attaquaient à tous les biens publics. Ils cassaient les vitres des voitures en stationnement, ils détruisaient les portes des magasins, ils cambriolaient les cafés. Le foyer de la presse n’a pas été épargné avec une façade détruite . Intervention des agents de sécurités avec de nombreux blessés dans leur rang.Il y avait une véritable guerre. Des incidents qui pointent du doigt le football qui se trouve menacé dans la mesure où la sécurité du citoyen est vraiment en jeu. Quelle solution à donner pour résoudre le problème du hooliganisme ?Doit-on faire jouer les rencontres de l’IRT à huis clos à l’image du championnat égyptien ? [/color][/size][/justify]
[center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :