Accueil » Actualités » Le Fkih violeur de mineurs devant la cour d’appel de Tanger

Le Fkih violeur de mineurs devant la cour d’appel de Tanger

Le Fkih violeur de mineurs devant la cour d’appel de Tanger
[color=#999999][size=08]Le 28-03-2016 à 10:03:19 [/size][/color][justify][size=12] On se souvient de cette malheureuse affaire de viol de fillettes mineurs qui avait secoué la ville de Tanger, l’an de
ier, et de la condamnation de l’imam sexagénaire violeur par le tribunal de première instance à une peine de 10 ans prison ferme et à une amende de 100 000 dirhams.

L’histoire se passait à Sebt Zinat où le fkih abusait à répétition, en plein Ramadan, à l’intérieur de son école coranique, de trois filles mineures dont l’âge ne dépasse pas neuf ans.

Aujourd’hui, cette triste affaire est réexaminée par la cour d’appel de Tanger, à la suite de l’appel interjeté par la défense du condamné. Mercredi, le juge d’instruction a auditionné les petites victimes qui ont dévoilé, encore une fois, les détails des actes sexuels abominables que leur faisait subir leur bourreau- prédateur sous la menace ou en leur offrant des sucreries.

La première victime, neuf ans, a déclaré qu’elle se rendait dans la mosquée pour apprendre le Coran. Elle était loin d'imaginer ce qui l'attendait ! Le fqih l’obligeait à se déshabiller pour assouvir ses envies tout en lui ordonnant de garder le silence sous peine d’être frappée. Violée dix fois, la fillette affirme souffrir de multiples maux, notamment au niveau de ses parties génitales.

Les deux autres fillettes, toutes deux âgées de moins de huit ans, ont également raconté au juge comment le fqih les attirait dans ses filets, notamment en leur offrant bonbons et chocolat avant d’abuser d’elles sauvagement.

Malgré ces preuves et ces poignants témoignages de créatures innocentes, le pédophile a réfuté toutes les accusations portées à son encontre. Pourtant, l’expertise médicale a confirmé les dires des victimes qui se trouvent toujours dans un état déplorable, souffrant de graves troubles psychiques au point de ne plus sortir de chez elles..[/size][/justify]
[center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :