Accueil » Actualités » Le Cerveau Abdelhamid Abaaoud Tué à Saint-Denis

Le Cerveau Abdelhamid Abaaoud Tué à Saint-Denis

Le cerveau Abdelhamid Abaaoud tué à Saint-Denis
[color=#999999][size=08]Le 23-11-2015 à 16:00:45 [/size][/color][b][justify][size=10][color=#333333] Il est encore trop tôt pour établir son degré de responsabilité dans les attentats qui ont fait au moins 129 morts à Paris et Saint-Denis, vendredi 13 novembre. Mais les enquêteurs ont désormais une certitude : Abdelhamid Abaaoud, un djihadiste belge qui a rejoint les rangs de l’Etat islamique (EI) au début de 2013, a participé d’une façon ou d’une autre à l’élaboration des attaques simultanées qui ont endeuillé la capitale française.

Le parquet de Paris a annoncé, jeudi 19 novembre, que son corps avait été « formellement identifié comme ayant été tué au cours de l’assaut » mené mercredi à Saint-Denis.[/color][/size][/justify][/b][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066]Il est établi qu’Abdelhamid Abaaoud était un proche de l’un des auteurs présumés de l’attaque : Salah Abdeslam, actuellement en cavale et frère du kamikaze qui s’est fait exploser dans le bar Comptoir Voltaire (11e arrondissement) sans faire de mort. Les deux hommes ont été incarcérés ensemble en 2010 en Belgique pour des affaires de braquage.

Or Abdelhamid Abaaoud, un Belge de 28 ans originaire de Molenbeek-Saint-Jean, était une des figures les plus médiatiques du djihadisme belge en raison notamment de son activité sur les réseaux sociaux depuis 2013. Il était par ailleurs considéré depuis plusieurs mois par les services de renseignement français comme l’un des principaux architectes des projets d’attaques visant le sol français.

Selon une source proche des services de renseignement, cet individu était considéré comme suffisamment dangereux pour que son nom ait circulé à la fin de septembre comme étant une des cibles potentielles des frappes aériennes françaises.
Abdelhamid Abaaoud, alias Abou Omar Al-Soussi, fait pour la première fois les gros titres de la presse quelques jours seulement après les attentats du 7 janvier contre Charlie Hebdo. Il est en effet considéré comme le cerveau d’un réseau démantelé le 15 janvier à Verviers, en Belgique, dont deux membres avaient été tués par les forces de police belges.

[b][size=15][center][color=#ff0000]En aucun cas l’islam ne peut servir d’alibi au Meurtre [/color][/center][/size][/b] [right][size=8][color=#999999]Par : Tahar Ben Jelloun [/color][/size][/right][center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/quran_karim.jpg[/img][/center]Dans le communiqué de revendication des massacres de Paris, il est question de Sourates. Il est temps que les autorités religieuses musulmanes s’élèvent contre l’utilisation abusive et anti islam de certains versets. L’islam ne peut en aucun cas servir d’alibi pour commettre des crimes odieux.

Dans le communiqué de revendication des massacres du vendredi 13 novembre à Paris, il est question de la Sourate 59, verset 2 et de la Sourate 63, verset 8. Aucun verset dans le Coran ne peut ni justifier ni excuser une telle barbarie. Il est temps que les autorités religieuses musulmanes dans le monde, que ce soit au Caire, à Tunis ou à Rabat s’élèvent contre l’utilisation abusive et anti islam de certains versets. L’islam ne peut en aucun cas servir d’alibi pour commettre des crimes odieux.

Parmi les centaines de victimes, il y avait des jeunes gens de toutes confessions, de toutes les couleurs et de toutes les tendances politiques. Il est urgent que ceux qui maîtrisent les textes, ceux qui ont le savoir et l’intelligence prennent la parole et dénoncent avec force ces manipulations du Coran et de l’islam en général.

Il faut savoir qu’enfin de compte, ce sont les musulmans en Europe, ceux qui vivent et travaillent en paix pour nourrir leur famille qui payeront d’une façon ou d’une autre ce qui vient de se passer. Ils seront stigmatisés, ils seront considérés comme suspects, ils seront montrés du doigt, ils seront refoulés au guichet de demande d’emploi, ils seront systématiquement fouillés, humiliés par une police en colère, ils serviront de repoussoirs aux politiciens et on leur fera endosser la responsabilité de la progression de l’extrême droite raciste et fasciste.

A présent, voyons comment l’Europe s’organise pour lutter contre le terrorisme. On a parlé de guerre, mais c’est une guerre à armes inégales. L’Europe n’est pas en mesure d’affronter cette guerre que Daech est déterminé à mener par tous les moyens. Il a recours à deux choses que la civilisation et les traditions européennes ne peuvent utiliser sans renoncer à leurs valeurs et ce qui fait leur culture :
1- L’instinct de vie a été remplacé par celui de la mort, celle donnée et celle acceptée. (Comment ont-ils réussi cela ? ça relève des techniques des sectes).

2- Daech a l’initiative et l’avantage de la surprise. On ne sait pas où il est, quand il sortira de l’ombre et comment il va agir. Les hommes prendraient une drogue interdite qui annule la peur et donne une impression de puissance exceptionnelle.
Guerre d’un genre nouveau et à laquelle l’Europe n’a pas été préparée. Alors que faire? A partir du moment où la démocratie n’est pas armée ou ne peut pas utiliser les méthodes et les armes de Daech, comment lutter contre cette menace qui dort dans nos quartiers, dans nos lieux publics ? Le renseignement certes peut aider, mais toute démarche pour prévenir se voit empêchée par la loi et le droit. Quel que soit le soupçon, quelle que soit son importance, la démocratie ne peut pas envahir une maison et arrêter ceux que la police soupçonne de préparer des attentats.

Le problème est là et même si l’état d’urgence a été décidé et les frontières fermées, cela ne peut pas durer éte
ellement. Un jour ou l’autre, la vigilance baissera et de nouveau les commandos dormants se réveilleront. Là est la force de Daech. Avoir à son service des milliers de jeunes prêts à sacrifier leur vie pour un idéal aussi stupide que celui de s’envoyer en l’air avec des dizaines de filles vierges dans un paradis aléatoire.

La seule peur que connaissent les soldats de Daech est d’être tués par des femmes kurdes, car mourir sous les balles tirées par une femelle leur interdit l’entrée dans ce paradis de vierges !
Le cas du Maroc pourrait être un exemple à suivre : les autorités ont réussi à convaincre le peuple d’être réellement vigilant et de signaler tout ce qui pourrait constituer une menace. Ainsi tout le monde travaille pour la sécurité. Les Marocains savent qu’il en va de leur vie et de leur économie. La vigilance est devenue populaire. Ce n’est pas le monopole de la police. C’est ainsi que la police et la gendarmerie démantèlent tout le temps des cellules de candidats au terrorisme.

En Europe, cette vigilance est difficile à réaliser. Il y a certes les caméras à Londres qui filment tout, mais à Paris, la surveillance n’est pas aussi efficace. La police fait son travail, mais l’ennemi est de loin plus pe
icieux, puisqu’invisible et anonyme.

Reste le travail à plus ou moins long terme : l’éducation. Une pédagogie quotidienne dès l’école primaire pour ancrer de manière intelligente et efficace les valeurs de vie et de liberté, de démocratie et de respect des autres. Cette culture pratiquée de manière constante et persuasive devrait être accompagnée d’actions sur le terrain pour enlever aux jeunes toute tentation d’aller ailleurs s’engager pour des actions où la vie et la mort n’ont plus de sens.

Cette pratique pédagogique devrait être soutenue par l’intervention des Ouléma qui doivent rectifier tout le temps ce qui est dit et qui ne correspond en rien à l’esprit et à l’âme de la religion musulmane. Il faut qu’ils se mobilisent et interviennent le plus souvent dans les médias, dans les écoles, dans les mosquées. Utiliser un langage clair, précis et sans fioritures. Faire du cœur le lieu de la raison et du savoir.

C’est une guerre tous azimuts, aussi bien sur le terrain, à l’école, dans les médias et aussi auprès des politiques qui n’ont souvent qu’une connaissance approximative de ce qu’est l’islam et ses valeurs.[/color][/size][/justify]
[center][size=17][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :