Accueil » Actualités » Le calvaire des usagers des bus de la ligne 9

Le calvaire des usagers des bus de la ligne 9

Le calvaire des usagers des bus de la ligne 9
[color=#999999][size=10]Le 02-11-2015 à 11:25:59 [/size][/color][b][justify][size=10][color=#333333] D’une manière générale, la ponctualité et la régularité figurent en tête de liste des exigences du contrat liant l’autorité délégante à la société délégataire du transport public.

Cette ponctualité, si elle n’est pas rigoureusement observée, peut être à l’origine de nombreux problèmes pour les usagers de ce transport de masse, allant du retard scolaire au licenciement par l’employeur, outre un manquement aux rendez-vous et aux engagements pris par les usagers. ! [/color][/size][/justify][/b][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066]La compagnie espagnole Alsa, appartenant au groupe britannique National Express, délégataire de ce service public à Tanger, ne semble pas se soucier outre mesure des contraintes de ses passagers tenus d’arriver à l’heure à leur école, leur université ou leur travail.
C’est du moins ce qui est relevé sur la ligne n° 9 reliant le quartier de Dradeb à la commune de Hajriyine où les rotations des autobus se font avec un retard chronique allant souvent jusqu’à 45 minutes sur l’horaire pré-défini.

Pire, le personnel roulant de la compagnie semble étonné si un voyageur lui fait la remarque sur le retard, comme si c’était chose normale.
D’autre part, côté Hajriyine, les voyageurs sont contraints de subir ce retard sous un soleil de plomb ou une pluie battante, faute d’abris.
Pourtant le cahier des charges et des conditions générales d’exploitation des lignes desservies par les autobus d’Alsa serait, on ne peut plus clair à ce sujet.

Bref c’est le calvaire et la solution ne semble pas pointer à l’horizon, faute de prise de conscience par les responsables de la compagnie Alsa et par nos braves conseillers communaux bien connus par leur flagrant désintérêt de la chose publique.
Après la triste affaire en cours d’Amendis, le nouveau maire pourrait encore avoir du pain sur la planche avec le transport public.

Il répondra peut-être qu’il faudrait attendre la réalisation du chimérique projet de tramway à Tanger… ! .[/color][/size][/justify]
[center][size=17][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid-19: Mesures restrictives au lendemain de l’Aïd Al Adha..

Compte tenu de la surprenante hausse du nombre de contaminations et de décès enregistrés ces ...

Action sociale Fondation Microcrédit du Nord..

Assurer la pérennité de l’institution   Dans une récente édition, nous avions rapporté que « La ...

Défis transformationnels… pour développer «  l’humain » dans monde du travail de demain..2 ème partie 

Défis transformationnels  Deux académies font le pont entre la Belgique et le Maroc pour développer ...

%d blogueurs aiment cette page :