Accueil » Art & Culture » le 5ème Salon régional du Livre de Tanger

le 5ème Salon régional du Livre de Tanger

Tombée de rideau sur le 5ème Salon régional du Livre de Tanger
Le 29-06-2015 à 15:01:49

Organisé par la délégation de la Culture de Tanger, en partenariat avec le Forum de la pensée, de la culture et de la création, dans les jardins de Aïn Ktiouet à Tanger, le 5ème Salon régional du Livre de Tanger qui a ouvert ses portes le 22 juin courant sous le thème : « l’incitation à la lecture est également une responsabilité de la famille ».

Cette édition qui sera clôturée demain dimanche, compte 35 exposants représentant des maisons d’édition régionales et nationales, des associations œuvrant dans le domaine de la culture et de l’édition, des établissements culturels et académiques s’intéressant au domaine de l’édition et de la promotion du Livre, et des médias écrits et électroniques..

***
Le riche programme inclut trois stands dédiés aux publications d’écrivains de la ville de Tanger, au livre amazigh et au ministère de la Culture, des activités culturelles et des expositions artistiques, des ateliers ouverts dans la peinture, la lecture et le conte animés par des enseignants des ateliers artistiques à la délégation provinciale du ministère de la Culture et des membres du forum de la pensée, la culture et de la créativité, cela outre des soirées poétiques avec la participation des poètes Azzeddine Chentouf, Ali Ouriaghli, Ahmed Faraj Roumani, Khalid Raissouni, Naoual Ziani et Fatima Zahra Bennis.

On a compté aussi avec l’organisation de cérémonies pour la remise des prix aux gagnants de l’atelier de l’histoire, et pour la présentation et la signature de plusieurs livres, dont « la fitna de l’interprétation » de Mohamed Masoudi, « le café de Hafa », de Zoubir Ben Bouchta, « une lecture dans la photographie contemporaine » de Benyounes Amirouch et « le silence blanc » de Mokhtar Chaoui ; cela outre la signature de recueils de poèmes ; l’organisation de tables rondes sur « des tableaux et galerie », « la politique culturelle de la région de Tanger-Tétouan et la question du soutien » et « l’incitation à la lecture, une responsabilité de l’école ou de la famille ?« , ainsi que des soirées artistiques.

En marge du Salon du Livre, une exposition collective de quarante artistes plasticiens tangérois a lieu à la galerie d’art contemporain Mohamed Drissi, du 23 au 28 juin, afin de mettre en lumière les créations des artistes peintres de la ville du Détroit.

La séance inaugurale du Salon a été présidée, lundi, par le maire de Tanger, Fouad El Omari, aux côtés du délégué provincial de la Culture à Tanger, Larbi El Mesbahi, du directeur régional du ministère de la culture à Tanger-Tétouan, Mohamed Ettakkal et du président du Forum de la pensée, de la culture et de la création de Tanger, Khalil Damoun, en présence de plusieurs personnalités représentant l’intelligentsia tangéroise et un grand public.

Photo : Hammouda

Intervenant à cette occasion, le délégué de la Culture à Tanger, a expliqué que cette manifestation, qui s’inscrit dans le cadre du programme des salons régionaux du livre, initié par le ministère de la Culture, vise à rapprocher le produit culturel, en particulier le livre, la science et la connaissance, de la population de la ville du Détroit, notant que le choix du jardin d’Ain Ktiouet pour abriter cet événement est dicté par son emplacement au centre-ville, afin de consacrer la culture de proximité des actions culturelles de la population et de renforcer ainsi l’affluence des visiteurs.

Pour sa part, le directeur régional du ministère de la culture à Tanger-Tétouan, Mohamed Ettakkal, a souligné le rôle que joue cette manifestation dans la promotion du livre marocain et l’incitation des citoyens à lire, notant que cet événement devient d’une année à l’autre un rendez-vous incontou
able pour la dynamisation du champ culturel au niveau de la région de Tanger-Tétouan et une occasion pour célébrer les œuvres des écrivains et créateurs marocains.

De son côté, le maire de Tanger a mis l’accent sur l’importance de ce Salon dans l’animation culturelle et artistique de la ville du Détroit, la célébration de la pensée et de la création et la consécration des valeurs d’ouverture à l’autre, de tolérance et de dialogue, outre la préservation de l’identité de la ville de Tanger et son patrimoine culturel et littéraire.

Fouad El Omari a, dans ce sens, précisé que cet événement vise également à accompagner la dynamique économique et culturelle que connait la ville du Détroit avec le lancement de chantiers structurants, dont le programme Tanger-Métropole qui accorde aux infrastructures culturelles une importance particulière, notant que vers la fin du mois de juillet le jardin d’Ain Ktiouet sera doté d’une connexion wifi gratuite, qui sera par la suite généralisée aux autres jardins publics de la ville de Tanger.

Le président du Forum de la pensée, de la culture et de la création de Tanger, Khalil Damoun, a, pour sa part, estimé que ce Salon se veut un espace de détente et de connaissance dédié à la population de Tanger, en ce mois de Ramadan, afin d’inciter les citoyens, notamment les jeunes à lire et à renforcer leur culture, notant que le développement humain passe nécessairement par la promotion culturelle.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’organisation d’une soirée artistique animée par le groupe folklorique Al Hayata de Ksar El Kébir.

Tout au long de la semaine, le Salon régional du Livre a enregistré une affluence record de visiteurs, témoignant de l’éclatant succès de cette manifestation culturelle annuelle.

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :