Accueil » Actualités » Le 14 juillet : La Fête Nationale française célébrée avec faste au Consulat Général de France

Le 14 juillet : La Fête Nationale française célébrée avec faste au Consulat Général de France

Conformément à la tradition, la commémoration de la Fête nationale française a été célébrée samedi 14 juillet, dans les vastes jardins du Consulat Général de France à Tanger où le Consul général, Thierry Vallat, a reçu ses invités avec attention et
Etaient présents à ces festivités, le gouve
eur de la province de Fahs-Anjra, Abdelkhalek Merzouki représenant le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Yacoubi retenu par d’autres obligations ; le secrétaire général à la préfecture de Tanger-Assilah, Abdelhamid Najim ; des représentants du Conseil régional Tanger-Tétouan-Al Hoceima, du maire de Tanger et des communes de Tétouan et d’Al Hoceima ; des représentants de la Place d’Armes de Tanger; de la Gendarmerie royale, des Forces auxiliaires et de la Protection civile; des membres du corps de la magistrature ; des membres du corps consulaire accrédité à Tanger ; des parlementaires et des élus locaux ; des membres de la communauté française installée à Tanger et dans sa région ; et un très grand nombre de personnalités civiles et militaires et d’invités de marque représentant le monde des affaires, la scène associative et la société civile tangéroise.
Comme à l’accoutumée, cette cérémonie était marquée par le discours prononcé, pour la circonstance, par le Consul général de France à Tanger, Thierry Vallat, qui s’est prononcé, en partie, en langue arabe que le diplomate maîtrise parfaitement.
« Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter au nom d’Anne-Lise, mon épouse, au nom de mes deux fils Charles et Louis et en mon nom personnel, la bienvenue au Consulat Général de France à Tanger », dira M. Vallat se félicitant de la splendeur du lieu où se déroulait la cérémonie : « Cet endroit exceptionnel où nature et architecture se marient si bien, c’est la maison de la France et c’est donc la maison des Français et de tous leurs amis et c’est pourquoi vous y êtes les bienvenus ».
Rendant hommage au personnel consulaire, le diplomate a affirmé ; « Si nous sommes là ce soir, c’est d’abord et avant tout grâce à mon équipe de France à moi, l’équipe du consulat général, sans laquelle je ne serais rien et à qui je veux tirer un grand coup de chapeau pour le travail effectué ».
Le consul général s’est ensuite adressé à ses hôtes pour leur exprimer la bienvenue : « Je salue la présence à mes côtés des représentants de la wilaya Tanger -Tétouan -Al Hoceima, le gouve
eur de la province de Fahs-Anjra et le Secrétaire Général. Ils inca
ent l’excellence de la coopération entre les autorités françaises et marocaines au plus haut niveau et la très grande proximité qui existent entre nos deux pays, en particulier sur les sujets les plus importants, conformément à la volonté et à la vision de sa Majesté Mohamed VI et à celles du Président Macron » dira-t-il, ajoutant « Je salue également le président de la région TTAH, la représentante du président de la commune de Tanger, le président de celle de Tétouan, celui d’Al Hoceima, ainsi que tous les élus locaux qui sont avec nous ce soir et qu’hélas, je n’ai pas le temps de nommer. Ils sont les acteurs de la politique de décentralisation et ce sont eux qui portent au quotidien les projets de coopération décentralisée qui existent entre nos villes et nos régions et qui, je l’espère, seront chaque jours plus nombreux ».
M. Thierry Vallat a poursuivi en saluant le commandant délégué de la place d’armes et tous les représentants de l’armée marocaine, avec laquelle, dira-t-il, l’armée française entretient depuis si longtemps des liens profonds de frate
ité nés dans les tranchées de 14/18 ou sur les flancs de Monte Cassino et jamais démenties depuis.
«Je salue aussi mes amis et collègues du Consulat Général d’Espagne. Representant un pais muy importante no solamente para Marruecos y para Francia, pero tambien para Europa y sobre todo para el futuro de la Union Europea, es decir para el futuro de todos nosotros » dira le Consul général, poursuivant : « Je salue tous les chefs d’entreprises ici présents, à commencer par nos généreux sponsors, grâce auxquels cette belle fête peut avoir lieu ce soir, sans qu’aucun centime de l’argent des impôts payés par les contribuables français ne soit dépensé. Car la France, comme vous le savez, est engagée dans des réformes en profondeur dont l’objet est de rendre plus attractive notre économie pour les entreprises, de créer de l’emploi, réduire le chômage et résorber le déficit du budget de l’Etat afin que la situation de tous les Français puisse s’améliorer.
Le Consul a ensuite opté pour la langue arabe pour saluer « ses amis Marocains de Tanger , Tétouan, Ksar Seghir , M’diq, Fnideq, Chefchaouen, Al Hoseima, Nador, Larache Ksar El Kébir », des cités qu’il a visitées.
« Je peux dire que vous avez un excellent pays dont le nord constitue l’une des plus belles régions et je tiens à vous exprimer mes sincères remerciements pour votre chaleureux accueil ».

[img]consl22.jpg[/img]Vue partielle de la nombreuse assistance
Photo : Hammouda

Reprenant sa langue, le diplomate s’est ensuite adressé à ses compatriotes en ces termes émouvants : « Je vous salue, bien sûr, vous mes compatriotes, vous les Français du Maroc, vous qui habitez et travaillez dans ce beau pays depuis parfois plusieurs générations, vous dont les ancêtres viennent d’ici, vous qui êtes nés ici et finirez votre vie ici, vous qui êtes là depuis tellement longtemps que vous ne savez pas si vous repartirez un jour, vous qui êtes retraité ou de passage pour quelques années seulement, vous qui êtes bi-résident, ou biculturel, ou bilingue ou binational, ou les 4 en même temps. Pour vous tous, je le sais, puisque je suis l’un des vôtres, la vie au Maroc n’est pas une vie comme les autres : c’est une expérience unique et inoubliable qui fait de nous lorsque nous sommes en France quelqu’un de différent. A vous tous dont nous célébrons la fête aujourd’hui, je voudrais dire que la France est fière de vous car vous contribuez à son rayonnement et au partage de ce qu’elle a de meilleur. Et si la France est un grand pays, et c’est un grand pays, c’est surtout parce qu’elle compte des millions d’ambassadeurs de par le monde et que ces ambassadeurs c’est vous, mesdames et messieurs. Et c’est un simple et humble consul général qui vous le dit. Et permettez-moi ici de saluer deux Français de passage qui me tiennent particulièrement à cœur : mon père et ma mère ici présents et sans lesquels je ne serais pas ici présent. Le Maroc n’est pas pour la France un pays comme les autres. Il y a plus de 50 000 Français au Maroc. Près de 3500 à Tanger et dans sa région. Leur nombre augmente de plus de 6% chaque année. Ce n’est pas par hasard. La relation d’exception qui caractérise les liens entre les deux pays n’a pas d’équivalent. Elle repose sur une histoire commune, une géographie commune, des perspectives communes et des valeurs communes. La France et le Maroc sont des Etats millénaires. De par leur géographie, ils ont toujours été l’objet de conquêtes et de convoitises, le théâtre d’échanges et de cohabitations multiples. Ils se partagent les rives d’une même mer. Face aux vents mauvais qui se lèvent aux quatre coins de la planète, face aux tentations de replis sur soi, face à la montée du racisme, de l’antisémitisme, de l’intolérance et du fondamentalisme, ces deux pays pas comme les autres, nos deux pays, constituent des pôles de stabilité et de modération particulièrement nécessaires à notre époque », a indiqué le Consul général.
Evoquant ensuite l’événement sportif de la Coupe du Monde de football 2018, M. Thierry Vallat a rappelé que la finale de cette coupe devait se jouer le lendemain.
« Et je voudrais profiter de cette occasion pour saluer une équipe que j’ai particulièrement aimée durant ce mondial » dira-t-il, reprenant ensuite la langue arabe pour évoquer l’Equipe nationale du Maroc. « La prestation des Lions de l’Atlas étaient d’un haut niveau et ils méritaient de gagner au moins un match. Les Marocains doivent être fiers de leur équipe ».
Poursuivant en français, le diplomate a évoqué, cette fois « Les Bleus de la France : « Quant à l’équipe de France, vous avez peut-être appris comme moi qu’elle était en finale. Or il se trouve que par un hasard du calendrier, il y a tout juste 20 ans, un jeune Marseillais du nom de Zinedine Zidane emmenait cette même équipe de France jusqu’au titre suprême. Et la même année, 5 mois plus tard, naissait à Paris, un beau bébé déclaré par sa famille sous le nom de Kylian Mbappé. De là à croire qu’il y a là un clin d’œil du destin, comme une petite indication que ce serait peut-être de nouveau notre tour de remporter la coupe du monde de football, il n’y a qu’un pas que je suis tout à fait prêt pour ma part à franchir allégrement. Tous les Français et tous les amis de la France se souviennent de là où ils étaient et avec qui ils étaient ce fameux 12 juillet 1998. Quelles que soient nos différences, nous gardons tous un souvenir impérissable de cet évènement à la fois national et planétaire. Alors, je forme le vœu, ce soir, que nous puissions demain de nouveau nous forger ensemble un souvenir collectif profond de joie, de communion, d’unité, de rassemblement et de victoire . Vive le Maroc ! Vive la France ! Et Allez les bleus !» conclura le Consul Général dont le vœu a été effectivement exaucé puisque l’Equipe de France « Les Bleus », a superbement remporté, le lendemain 15 juillet, la finale de la Coupe du Monde 2018, devant La Croatie.
La cérémonie festive consulaire s’est poursuivie par la rituelle audition de la Marseillaise et de l’Hymne national marocain, à la suite de quoi les invités étaient conviés, comme tous les ans, à une somptueuse réception magistralement animée. Tout au long de la soirée, le Consul général de France à Tanger, Thierry Vallat et son épouse étaient aux petits soins pour leurs hôtes, se déplaçant d’un groupe à l’autre et ayant pour chacun une attention délicate, digne de l’hospitalité séculaire et de la Grandeur de la France.
Mohamed ABOUABDILLAH

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :