Accueil » Vie associative » Larbi Yacoubi : abandonné de tous, sauvé par SM le Roi

Larbi Yacoubi : abandonné de tous, sauvé par SM le Roi

Qui ne connaît pas Larbi Yacoubi , à Tanger, au Maroc et à l’étranger, notamment dans le monde du cinéma ? Comédien, costumier, artiste touche-à-tout, il fait partie de la légende de la ville du Détroit où il est l’ami de tout le monde. Son histoire

Avec ses airs de dandy, et sa bonhommie naturelle, il a été de tous les tou
ages, de toutes les aventures, côtoyant les célébrités qui ont transité par la ville mythique du nord marocain. Mais Larbi Yacoubi est aujourd’hui un homme seul. A 84 ans, il a subsisté jusque-là, grâce à la générosité d’un petit cercle d’amis. Malade et démuni, il a même été radié de la liste des adhérents de la Mutuelle nationale des Artistes pour ne pas avoir réglé sa cotisation annuelle.

Ses amis ont alors eu l’idée d’adresser un courrier au Palais royal et la réponse n’a pas tardé: une semaine plus tard, Larbi Yacoubi a reçu une notification pour une retraite mensuelle de 10.000 dirhams. Un beau geste qui vient réconforter un artiste majeur, ami de Mohamed Choukri, de Paul Bowles et de tant d’icônes tangéroises, dont la de
ière apparition marquante au cinéma reste son rôle crépusculaire dans « Oud L’Ward ou La Beauté éparpillée » de Lahcen Zinoun (2007).

À propos admin

x

Check Also

La peine de mort pour le principal accusé dans l’affaire du petit Adnane

Au bout du long procès de l’affaire du meurtre de l’enfant Adnane Bouchouf ouvert en ...

Conseil régional du Tourisme Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Eviter les pièges de la communication mitigée

Fidèle à son habituel style de communication avec le public,  basé sur le leitmotiv : « Nous allons ...

Conseil régional Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Adoption du SRAT et d’un contrat-programme avec l’Etat

Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a  tenu,  mercredi 13 janvier courant, une ...

%d blogueurs aiment cette page :