Accueil » Art & Culture » Klassik open-air

Klassik open-air

Klassik open-air terrasse du Villa de France
[color=#999999][size=09]Le 24-10-2016 à 11:43:48 [/size][/color][justify][size=12] La lune est montée jusqu’en haut du grand palmier dans le jardin ce lundi soir. Comme soulevée par les notes de musique qui s’envolaient de la terrasse de l’hôtel Villa de France. C’est là que Ben a convié les amateurs de musique classique pour une de
ière belle nuit d’été.

Fort du succès du concert précédent donné dans l’amphithéâtre de la Mendoubia, le directeur musiques de l’Institut Goethe de Rabat, Ben le Tangérois qui félicite les fourmis agitatrices culturelles de la ville et qui se fait mordre par le chien de garde des soi-disant hauts lieux de la culture, a réussi encore une soirée qui restera dans les mémoires.

Le problème c’est qu’on y prend goût, Monsieur Ben. On aime et on est de plus en plus nombreux.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/on_air__villa_de_france.jpg[/img][/center]Au programme, Armida Quartet, venu de Berlin. Quatre prodiges qui proposent de rendre hommage à Haydn, chez qui ils ont emprunté leur nom de groupe à un opéra du grand compositeur. Mais, comme dans un menu de fête, il y a plusieurs étapes, la soirée a démarré avec trois pièces de Bach, l’Art de la fugue, puis, Joseph Haydn en plat de résistance, deux pièces du Quatuor à cordes en ré mineur. Vint ensuite, une découverte pour certains du public, La Sonate à Kreutzer de Lèos Janacek, un exercice très technique rendu avec maestria. Pour terminer ce menu de grande soirée, 4 morceaux du Quatuor à cordes n°6 en fa mineur de Felix Mendelssohn.

Un public comblé qui en redemandait encore offrit une ovation bien méritée au quatuor reparti sur la route fleurie en direction de Berlin où chacun est enseignant à l’Université des Arts.

Il faudra donc attendre la fin de l’hiver pour un prochain concert en plein air, mais d’ici là, pourquoi pas dans une salle chauffée de la ville ? Il y a un public pour les concerts classiques, la preuve est faite grâce à vous Monsieur Ben, fourmi travailleuse qui proposez un réel haut lieu de culture à Tanger au nez des cigales.![/size][/justify]
[right][size=9][color=#666666] Par : N.M [/color][/size][/right][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :