Accueil » Région & La ville » Irrégularités Dans la Gestion Des Deniers Publics : Un conseiller révoqué à Assilah

Irrégularités Dans la Gestion Des Deniers Publics : Un conseiller révoqué à Assilah

Le rapport de la Cour des comptes, relatif à l’année 2012, est en grande partie consacré aux irrégularités et aux abus en matière de gouve
ance et de gestion des deniers publics au niveau de 84 communes, dont 64 rurales.
Le 16.02.2015 à 12:48:56

Des enquêtes menées par le ministère de l’Intérieur font état de l’implication de plusieurs présidents communaux dans des affaires de mauvaise gestion et le ministère de la Justice a reçu, pour le moment, un dossier conce
ant un cas de mauvaise gestion d’une commune
Dès lors, on s’attend, selon toute logique, à des poursuites judiciaires contre les responsables incriminés.
Premières mesures : un conseiller communal à Assilah et le président de la commune de Sidi Ifini ont été révoqués.

On apprend, d’autre part, que le parlement pourrait tenir une session extraordinaire en ce mois de mars. Si certaines sources médiatiques laissent entendre que Karim Ghellab, président de la Chambre des représentants, affine les de
ières retouches pour la tenue de cette séance, on avance, d’autre part, que « la majorité de Benkirane entrave l’organisation de cette session, dont le menu devait porter sur la discussion des de
iers rapports de la Cour des comptes et l’adoption de plusieurs projets de loi ».

Une chose est sûre, la session du printemps du Parlement, prévue au mois d’avril, s’annonce chaude, et pour cause : plusieurs départements respectifs ont été entachés par des dysfonctionnements administratifs et financiers relevés par les récents rapports de la Cour des comptes. Ces rapports se sont arrêtés sur des irrégularités dans la gestion de certains établissements qui dépendent de différents ministères.

En attendant, tous les regards se tou
ent vers le gouve
ement Benkirane
. Quelle sera l’approche de L’Exécutif ? Va-t-il déclencher des poursuites à l’encontre des responsables dont l’implication est avérée en matière de mauvaise gestion ?

À propos admin

x

Check Also

La peine de mort pour le principal accusé dans l’affaire du petit Adnane

Au bout du long procès de l’affaire du meurtre de l’enfant Adnane Bouchouf ouvert en ...

Conseil régional du Tourisme Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Eviter les pièges de la communication mitigée

Fidèle à son habituel style de communication avec le public,  basé sur le leitmotiv : « Nous allons ...

Conseil régional Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Adoption du SRAT et d’un contrat-programme avec l’Etat

Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a  tenu,  mercredi 13 janvier courant, une ...

%d blogueurs aiment cette page :