Accueil » Art & Culture » Hamza, Le Jeune Contretenor TanGerois Révélation De « GOT TALENT ESPAÑA »

Hamza, Le Jeune Contretenor TanGerois Révélation De « GOT TALENT ESPAÑA »

Hamza, Le Jeune Contretenor TanGerois Révélation De « GOT TALENT ESPAÑA »
[color=#999999][size=08]Le 29-02-2016 à 16:31:30 [/size][/color][justify][size=12][justify]Depuis samedi de
ier, le nom de Hamza, le Tangérois, est sur toutes les langues, sur les manchettes de plusieurs jou
aux électroniques (Le Figaro H24, , sur les pages artistiques de certains quotidiens nationaux (Assabah, Aujourd’Hui le Maroc…), sur les radios privées (entretiens) mais aussi sur les écrans de chaines de télévision espagnoles, Medi I TV, et sur ceux, bien évidemment, des ordinateurs de milliers de personnes de par le monde. Facebook et Twitter ont explosé. Hamza, « le phénomène tangérois » selon les uns, le « grand ténor marocain », selon les autres, la « révélation de Got talent» selon d’autres, « El Mysterio, el Tangerino, el sensual » selon l’un des membres du Jury de ce grand programme de Tele 5 qui déniche les talents et fait vibrer les sentiments, ou « la agradable sorpresa », selon les autres. Hamza a surpris par sa voix exceptionnelle qui a su pénétrer dans le Temple étroit des grands ténors et sopranos qui ont fait de l’opéra, cet art difficile et prestigieux, réservé aux grands maîtres Lucciano Pavarotti, Placido Domingo et à d’autres grands artistes connus qui ont marqué l’histoire de cet art fabuleux, élitiste, aristocratique, profondément ancré dans l’histoire de la société occidentale classique. L’opéra est l’une des formes du théâtre musical occidental regroupées sous l’appellation d’art lyrique. Hamza n’a pas chercher à imité les grands, il a surtout inventé l’opéra autrement, un style nouveau, original, sans complet, ni cravate, sans rigidité du corps et maniérisme artistique, Hamza, « El Tangerino », un Marocain pure race, en jaquette de cuir, jean, basquets et casquette avec son sourire dévastateur et son jeu de scène, après une introduction sous le rythme du « hip hop », intelligent étalage d’un talent multiforme, enflammera la scène, suscitera l’émerveillement du public et l’incroyable incrédulité du jury, lorsque sa voix entamera un extrait de l’œuvre musicale magistrale de Georges Bizet, « Carmen », un opéra comique en quatre actes très célèbre, à laquelle Hamza a donné sa fougue, sa jeunesse, la beauté de ses mouvements, cet art de chanter à la fois Carmen, la bohémienne andalouse et cigarière en Soprano et son interlocuteur, Don José, le brigadier, en ténor, avec cette facilité que lui envieraient les spécialistes et les professionnels de ce grand art.

[center][/center] [center][color=#000066] @Got Talent España 2016 [/color][/center]Lorsque ce de
ier finit de chanter, une salle électrisée l’ovationna longuement. Ce soir-là, une nouvelle star est peut-être née. Revoir cette formidable prestation et s’en délecter sans jamais s’en lasser est le jeu auquel se sont donné les Tangérois et autres jeunes de par le monde, cette semaine. Les quatre « votes positifs » ainsi que les appels du public à appuyer sur le « bouton doré » ont propulsé ce jeune Tangérois talentueux à la demi-finale de ce prestigieux programme. C’est en mars que nous aurons le plaisir d’assister au second spectacle télévisé de Hamza, ancien élève de l’école Berchet, du Lycée Regnault et de l’Institut Severo Ochoa.

A ce moment là, il aura certainement besoin de tous ces milliers de fans (dans un seul site, ils étaient quelques 200000 jeudi de
ier) qu’il a réussi à glaner en cette semaine de folie artistique. Nous rappellerons, enfin, que ce jeune Tangérois est le fils de notre ami et collaborateur, le Pr Sidi Mohamed El Yamlahi Ouazzani, lui-même issu d’une famille d’artistes et de grands talents ayant marqué l’histoire de Tanger et du Maroc, depuis deux siècles déjà. Bonne chance à ce jeune informaticien qui travaille dans une multinationale à Barcelone, un jeune qui s’est présenté comme un « Tangerino » avec tout ce que cette identité marocaine porte comme symboles et significations.
Qu’un Marocain fasse honneur à son pays et à sa ville, voilà ce qu’on attend de tous les jeunes de ce Maroc d’aujourd’hui et de demain.[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :