Accueil » Sport » FRMF : MISSION IMPOSSIBLE

FRMF : MISSION IMPOSSIBLE

FRMF : MISSION IMPOSSIBLE
[size=9][color=#999999]Le 16-05-2016 à 15:58:05 [/color][/size][justify][size=12][justify] Gérer le football marocain est une mission impossible pour la Fédération Royale Marocaine .En effet, son président Faouzy Lakjaa ,pourtant un homme important dans l’organigramme de l’économie du pays, occupant un haut poste au Ministère des Finances, ne sait plus à quel saint se vouer. Des problèmes, il y en a partout au championnat. Ce qui se passe au Maroc donne à réfléchir et parfois incite à rougir de honte. La FIFA ,parrain et tuteur de tous les clubs du monde, observent sous silence les évènements. Une multitude de dossiers est à l’ordre du jour. Plusieurs affaires sont en suspens et ne trouvent pas encore de solutions redoutant la colère de dirigeants bien placés.

La « bombe Boudrika » avec de graves déclarations qui portent atteinte à toutes les instances footballistiques est toujours dans le collimateur. Le président du Raja a affirmé que le championnat de la Botola avait été faussé au profit du Widad de Casablanca en donnant des preuves claires du de
ier match Wac-Mco disputé à Marrakech ( 10 cartons jaunes et rouge !). Aucune sanction ! Avec les mêmes accusations, Hassan Belkhaidar de l’IRT se retrouve suspendu pour deux saisons. Ce qui montre que la loi à la FRMF n’est pas la méme pour tout le monde. Hassan Belkhaidar n’est pas Mohamed Boudrika. Ironie du sort ! En parallèle ,une autre affaire a fait couler beaucoup d’encre. Le 17-1 du de
ier résultat de de division de ligue du nord entre les deux équipes de la ville de Fnideq tout près de la ville de Sebta attirant l’attention de la presse espagnole. Les Amal et Nahda se sont arrangés pour l’amélioration du goal avérage +16 permettant aux fnidquis de se qualifier pour disputer les barrages d’accès aux Amateurs. Une louche affaire qui a attiré l’attention de la FIFA.Maintenant, deux autres problèmes ne font qu’ « alourdir » les charges du bureau fédéral : la transformation des clubs en sociétés et l’élargissement du championnat avec 20 clubs en Botola I professionnel. Du pain sur la place pour la FRMF dont les membres ne savent comment s’en sortir. A ce double sujet qui fait les soucis de Faouzy Lakjaa, deux choses s’avèrent inconcevables .

Tout d’abord, le fait de passer d’une association à une société est un défi qui gène les clubs dont les dirigeants ne sont pas assez mûrs pour le faire et ne savent pas en toute sincérité comment y procéder. Les présidents sont en colère parce qu’ils remarquent avec amertume qu’ils ne seront plus les « maitres absolus » des équipes. Ensuite, l’éventuel maintien des grands du football marocain menacés de relégation en division inférieure tels l’OCK ,le MAS, le KACM ne cesse de faire couler beaucoup d’encre à la presse nationale. Des problèmes et beaucoup de problèmes à résoudre pour la FRMF qui se retrouve entre le marteau et l’enclume.[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :