Accueil » Actualités » Fiançailles ministérielles : Choubani demande la main de Benkhaldoun

Fiançailles ministérielles : Choubani demande la main de Benkhaldoun

Fiançailles ministérielles : Choubani demande la main de Benkhaldoun
Le 21-04-2015 à 11:46:23

Le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, Lahbib Choubani, vient de demander officiellement la main de Soumia Benkhaldoun, ministre déléguée auprès du ministre de l’enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la formation des cadres.

Habib Choubani aurait fait la démarche formelle, selon les règles et les usages marocains, de demander la main de la ministre Soumya Benkhaldoun et il semblerait même que M. Choubani était accompagné de sa première épouse pour demander la main de la future seconde épouse. Une attitude qui n’est pas si rare dans notre société mais que d’aucuns peuvent considérer comme humiliante à l’égard de la première épouse. L’exemple nous vient d’un jou
al tunisien qui a écrit : « Au Maroc, un ministre se fait accompagner de sa première femme pour demander la main de sa future seconde épouse, la ministre de l’enseignement supérieur, mère divorcée »

Nous pourrions considérer que les deux ministres se fiancent et c’est tant mieux pour eux. Ceci met un terme à une polémique qui a pris un tour politiqu mais qui a eu le grand mérite d’imposer la vie privée comme une ligne rouge à ne pas dépasser et à ne pas utiliser pour des motifs politiques. Rappelons que la relation entre les deux ministres a fait l’objet d’une grande instrumentalisation politique, notamment de la part de Hamid Chabat de l’opposition, mettant en avant, également, certains points d’incompétences des deux ministres.

À propos admin

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :