Accueil » Economie » Evolution spectaculaire du transbordement en 2017

Evolution spectaculaire du transbordement en 2017

Evolution spectaculaire du transbordement en 2017
[color=#999999][size=09] Le 20-03-2017 à 10:52:13 [/size][/color][justify][size=12][color=#000066] C’est le grand retour du transbordement. Cette activité portuaire de réexportation au port de Tanger Med a affiché une croissance accélérée de 24,6% en janvier de
ier, mettant ainsi fin à un long passage à vide ayant prévalu depuis l’été 2015. Sa part dans le trafic portuaire global monte du coup à 27%.

Le transbordement revient de loin. Cette activité portuaire de réexportation concentrée au port de Tanger Med aborde l’année 2017 en trombe, mettant fin à une longue traversée du désert qui avait commencé l'été 2015. Le transbordement a, en effet, enregistré en janvier 2017 un net accroissement (+24,6%) par rapport à la même période de l’année de
ière, avec un volume de plus de 2,73 millions de tonnes, selon les de
ières statistiques publiées par l’Agence nationale des ports (ANP). Ce qui lui permet de grappiller une bonne part supplémentaire du trafic portuaire global pour en représenter 27% à fin janvier de
ier.

Cette activité serait ainsi en train de renouer avec son âge d’or et donc ses très fortes performances d'il y a quelques années (en 2013, elle affichait parfois des scores de plus de 66%). Cette embellie était par la suite retombée notamment en 2015 pour s’arrêter l'été de cette année-là, sur fond d’une léthargie du commerce mondial qui n’avait alors progressé que de 2,7%, selon l’Organisation mondiale du commerce.

Le transbordement au port Tanger-Med avait ainsi terminé l’année 2015 avec une contreperformance près de deux fois plus forte que celle du trafic domestique, affichant -6,7%. Sa part dans le trafic portuaire global était tombée à 26% sur l'année après un plus bas de 22% en mai.

Ce rythme baissier s’est accentué l’année suivante, atteignant même un record de -18,3% à fin février 2016. Cette tendance s’est par la suite atténuée progressivement et le transbordement a commencé à remonter la pente, enregistrant des baisses de moins en moins fortes pour atteindre la fin de son cycle baissier au terme de l’année écoulée. Il a, en effet, crû de 5,6%, sous l’effet du trafic des hydrocarbures, selon l’ANP.

Cette bonne performance du transbordement a tiré vers le haut l’activité portuaire globale qui a progressé de 6,4% en janvier 2017 à 10,04 millions tonnes, après +8,6% pour toute l’année 2016. Cette activité a ainsi compensé l’atonie du trafic national (Import-Export) qui n’a évolué que de 0,9% à 7,31 millions de tonnes en janvier, après un net rebond de 9,7% à fin décembre 2016. Ce ralentissement s’explique par la contreperformance des importations qui ont commencé l’année avec un repli de 4,8% à 4,32 millions de tonnes, au moment où les exportations ont réalisé un sursaut évident, progressant de 8,9% à 2,56 millions de tonnes. Le cabotage a également accéléré sa croissance, affichant +21,4% à 420.591 tonnes. .[/color][/size][/justify][center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :