Accueil » Région & La ville » Etat d’urgence : Diffamation présumée à l’égard d’un policier à Tanger

Etat d’urgence : Diffamation présumée à l’égard d’un policier à Tanger

La police judiciaire de Tanger a arrêté, dans l’après-midi de jeudi, un multirécidiviste âgé de 31 ans, pour son implication présumée dans une affaire de diffusion de fausses informations, de dénonciation d’un crime fictif, et d’insultes et diffamation à l’égard d’un agent d’autorité chargé de mettre en œuvre les mesures d’accompagnement de l’état d’urgence sanitaire.
Selon la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN),  le suspect avait publié, lundi 23 mars courant, une vidéo en “Live”, dans laquelle il prétend que l’agent d’autorité visé distribue des autorisations de circulation exceptionnelle en contrepartie de sommes d’argent, ce qui a exposé  ce fonctionnaire à un danger potentiel sur la voie publique, au point que cette situation a nécessité l’intervention d’une patrouille de police pour assurer sa sécurité après que des citoyens l’ont cerné  dans la rue, alors que le prévenu a diffusé une autre vidéo, affirmant que l’intervention de la police avait pour but d’arrêter l’agent d’autorité en flagrant délit de corruption.
Ces fausses informations ont été relayées sur les  réseaux sociaux.
Les investigations menées par les services de la police judiciaire de Tanger ont permis d’identifier et d’arrêter le mis en cause, prétendant que l’agent d’autorité avait refusé de lui accorder une autorisation de circulation exceptionnelle afin de s’occuper de son épouse  malade. Or, il s’avérera par la suite, que  l’intéressé  n’était même pas marié.
Il apparaîtra que le but du malfaiteur était tout simplement de ternir la réputation du policier.
Le suspect a été placé en garde à vue  pour les besoins de l’enquête.

 

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :