Accueil » Actualités » Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

 

                              par Habiba Touzani Idrissi

Papa, Maman,
Ne me cherchez plus . Ce soir on vient de me retrouver. J’étais tout près de vous à quelques mètres de chez nous, je vous voyais me chercher partout, les yeux enflammés et le cœur meurtri.
Mes amis, ne me cherchez plus, mon corps gît rigide, glacé par l’ignominie d’un loup enragé. Pleurez moi, mais priez pour ma mère, pour mon père et pour mon pays, priez pour ces enfants qui se promènent au milieu des loups affamés, priez pour ces êtres innocents qui n’ont pas eu le temps de courir, de grimper dans les arbres hauts et de sauter dans les flaques d’eau.
Je suis parti plus tôt que prévu , j’aurai aimé rester un peu plus longtemps, juste le temps de bien grandir , le temps de jouer , de faire des études … mais malheureusement je fus dévoré par un loup qui avait une tête d’homme , un corps d’homme mais qui cachait un regard de loup , des dents de loup , un cœur de loup et des griffes de loup … je les vois d’ici mes amis , il y a tellement de loups qui rôdent dans ce monde , faites attention mes amis , ils rôdent de jour comme de nuit , déguisés sous des tentures humaines , guidés par des pulsions animales , mesquines et dévastatrices .
Je m’en vais mes amis là où je grimperai sur des arbres gigantesques, je serai heureux là où les spectres maléfiques n’existent pas , je suis cet ange qui n’a pas sa place au milieu des démons . Je me suis envolé très haut, là où aucun mal ne pourrait plus m’atteindre.
Papa, maman, je vous aime.

Adnan

*   *   *    *   *   *    *   *   *    *   *   *    *   *   *      *   *   *    *   *   *   

Autre message poignant de l’Ange Adnan à sa maman

   lu par son prof d’arabe

« Ô mère je suis ta descendance à toi et à mon père, ne me laisse pas seul en mon for intérieur, j’affronte des difficultés, autour de moi des gens rôdent, pareils à de véritables loups, je t’en prie ô mère, ô ma tendre, j’apprends toujours comment marcher, tu es ma vie et tu es mon soutien. Ô mère, je partage avec toi mes sentiments d’amour, de compassion et de tendresse, ne me laisse pas, entends ma voix et mes mots ; ô mère tu es ma perfection, ma force, ma mémoire, ma vie et ma mort ! ».                                                     

                  Adnan

À propos admin1

x

Check Also

Le Consul général de France, Denis François a pris ses fonctions à Tanger..

Le nouveau Consul général de France à Tanger, Denis François, nouvellement affecté dans notre ville, ...

Recul de la propagation du Covid 19 à Tanger..

Le wali de la région Mohamed M’Hidia et ses hommes à pied d’œuvre Alors que ...

Comment faire la différence entre un rhume, une grippe et le covid-19 ?

Alors que le coronavirus continue de faire des victimes au Maroc et dans le monde, ...

%d blogueurs aiment cette page :