Accueil » Actualités » Élections des Chambres professionnelles: Le RNI grand favori avec 638 sièges A Tanger et région, le RNI se classe Premier

Élections des Chambres professionnelles: Le RNI grand favori avec 638 sièges A Tanger et région, le RNI se classe Premier

Après le premier  round du processus électoral de 2021 ayant concerné  les élections des délégués du personne qui ont eu lieu  au mois de juin dernier, la campagne électorale pour l’élection  des membres des chambres d’Agriculture, de Commerce, d’Industrie et de Services (CCIS), de l’Artisanat et de la Pêche maritime,  s’est  déroulée normalement, et surtout tranquillement, du mercredi 28 juillet au jeudi 05 août 2021 à minuit.

Ces élus ont principalement une mission de conseil et de représentation auprès des différents secteurs économiques, outre leur rôle d’interlocuteur institutionnel et officiel de pouvoirs publics, pour toutes les questions relatives aux secteurs économiques qu’ils représentent : commerce, industrie et services.
Le vendredi 6 août, les électeurs inscrits se sont rendus, sereinement, aux urnes dans toutes les régions du Maroc, pour élire 2 230 candidats parmi les 12 383 en lice pour des sièges dans les différentes chambres professionnelles du Royaume..
En dépit des contraintes liées à la gestion des effets de la pandémie du covid 19, l’ensemble des opérations électorales se sont déroulées dans la stricte discipline et l’observation des mesures sanitaires exigées par la protection sanitaire, conformément au calendrier fixé et dans les conditions organisationnelles requises.
Concernant la répartition des candidates et candidats appartenant à des partis politiques ou sans affiliation politique,

devant pourvoir les sièges dans les chambres, 2 461 candidats ont été présentés dans les chambres d’Agriculture, soit un ratio de 4 candidats par siège ; 5377 dans les CCIS à raison de 6 candidats par siège ; 4 243 dans les chambres de l’Artisanat (8 candidats par siège), et 302 dans les chambres de la Pêche maritime (3 candidats dans chaque siège).
C’est le Rassemblement national des indépendants (RNI) qui a remporté la part du lion, soit 638 sièges (28,61 %) lors de ces élections, se plaçant ainsi en tête de ce scrutin au niveau national.
Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) est arrivé en 2ème position avec 363 sièges (16,28 %), suivi par le Parti de l’Istiqlal avec 360 sièges (16,14 %).
Viennent ensuite le Mouvement populaire avec 160 sièges (7,17 %);  l’Union socialiste des forces populaires (USFP) avec 146 sièges (6,55 %);  l’Union constitutionnelle avec 90 sièges (4,04 %);  le Parti du progrès et du socialisme (PPS) avec 82 sièges (3,68 %),  et le Parti Justice et Développement (PJD) avec 49 sièges (2,20 %).
Les autres instances, 23 partis au total, ont obtenu, tous réunis, 71 sièges (3,18 %), alors que les candidats sans appartenance politique ont remporté 271 sièges (12,15 %).
Le nombre de femmes- candidates élues est de 171, soit un taux de 7,67 %, toutes tendances confondues.

Apparemment, les résultats des élections des Chambres professionnelles ont conduit les partis du RNI, du PAM, du PI et de l’USFP à coordonner leurs actions pour sceller des alliances régionales, afin de prendre les commandes de ces structures professionnelles.
Au lendemain de l’annonce des résultats de ces élections, les partis politiques ayant mobilisé le plus de suffrages auraient recouru à des alliances régionales dans l’objectif de coordonner leurs actions afin de former les bureaux de ces structures professionnelles, prendre leurs commandes et améliorer leur rendement. Ces alliances régionales, formées dès dimanche dans la région du Nord, à Casablanca et à Marrakech, ont été rendues publiques via des communiqués signés par les coordonnateurs régionaux des partis politiques concernés, sachant que le Parti de la justice et du développement (PJD) ne figurait, sur le moment, dans aucune alliance régionale.

 

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceim

 

Le Rassemblement national des Indépendants (RNI) est arrivé en tête des élections des Chambres professionnelles au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Dans les détails, les résultats se présentent comme suit : RNI: 66 sièges emportés sur les 256 réservés à la région; le parti de l’Istiqlal : 42 sièges;  le parti Authenticité et Modernité (PAM) ; 29 sièges; l’ Union socialiste des Forces populaires (USFP): 18 sièges, l’ Union constitutionnelle (UC) :  14 sièges ; le Mouvement populaire (MP); 9 sièges; le parti de la Justice et du Développement (PJD) : 7 sièges; le parti Al Amal: 1 siège; le parti de l’Equité: 1 siège; tandis que les Sans appartenance politique (SAP) ont cumulé 53 sièges.
Au niveau de la Chambre du commerce, d’industrie et des services, les SAP ont décroché 28 sièges, soit 28,87% des 97 sièges à pourvoir à l’échelle de la région, suivis du RNI avec 23 sièges (23,71%), du PI avec 14 sièges (14;43%), du PAM avec 12 sièges (12,37%), puis de l’USFP avec 8 sièges (8,25%), et enfin du PJD, de l’UC et du MP avec 4 sièges chacun (4,12%).
Pour ce qui est de la Chambre d’Artisanat, les SAP sont arrivés en tête avec 14 sièges, soit 25% des 56 sièges consacrés à la région, suivis du PAM avec 11 sièges (19,64%), du PI avec 10 sièges (17,86%), du RNI avec 7 sièges (12,50%), de l’USFP avec 5 sièges (8,93%), du PJD avec 3 sièges (5,36%), du MP et de l’UC avec deux sièges chacun, et enfin du parti Al Amal et du Parti de l’équité avec un siège chacun (1,79%).
S’agissant de la Chambre de la Pêche maritime, les SAP et le RNI ont occupé la première position avec 10 sièges chacun sur les 28 que compte la région (35,71%), suivis du PI et de l’USFP avec 4 sièges chacun (14,29%).
Concernant la Chambre d’Agriculture, le RNI a obtenu 26 sièges sur les 69 que compte la région (37,68%), suivi du PAM avec 16 sièges (23,19%), du PI avec 14 sièges (20,29%), de l’UC avec 8 sièges (11,59%), du MP avec 3 sièges (4,35%), de l’USFP et des SAP avec un siège chacun (1,45%)
Ceci reste à confirmer, mais on signale des arrangements qui seraient en train de se tisser  dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, entre  les trois partis arrivés en tête des élections, à savoir le RNI, l’Istiqlal et le PAM, qui se concerteraient  pour se partager les présidences  de la chambre de l’Industrie, du Commerce et des Services, celle de l’Agriculture , et celle de l’Artisanat.
On n’évoquerait nulle part la Chambre de la Pêche maritime, compte tenu, probablement de ses spécificités professionnelles.

 

Dr Abdelhak BAKHAT

 

À propos Romaisae

x

Check Also

Le port Tanger Med 2 devient Tanger Med Port Authority

La fusion du port  Tanger Med 2 (TM2) se concrétise  avec la société Tanger Med Port ...

Un résident français fait main basse sur la plage de sidi M’ghaït

Rien ne semble plus aller  du côté de la plage de « Sidi Mghait », à une ...

Coalition gouvernementale La tâche s’avère ardue pour Akhannouch !

Nommé par le Roi à la haute fonction de Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, président ...

%d blogueurs aiment cette page :