Drame de Tanger le gouvernement se dédouane

Selon le ministre de l’Emploi, Mohamed Amekraz, le gouvernement n’est pas responsable du drame survenu dans l’atelier de confection textile à Tanger, où une inondation a causé la mort de 28 ouvriers.

En réponse à une question d’un parlementaire à ce sujet, le ministre de l’Emploi, Mohamed Amekraz, a chargé le propriétaire de l’atelier, l’accusant de ne pas avoir déclaré l’ouverture de son  entreprise, conformément aux dispositions de l’article 135 du Code du travail stipulant que « toute personne envisageant d’ouvrir une entreprise, un établissement ou un chantier dans lequel elle va employer des salariés, est tenue d’en faire la déclaration à l’agent chargé de l’inspection du travail dans les conditions et formes fixées par voie réglementaire .Or, l’atelier de confection tangérois, n’a pas pu être surveillé par les inspecteurs de travail, parce que celui-ci se situait dans un quartier résidentiel et non dans un espace dédié aux activités économiques, qui est continuellement surveillé » a indiqué le ministre.

À propos Romaisae

x

Check Also

Le Journal de Tanger 15 Janvier en PDF

Nous vous recommandons de lire la dernière édition du Journal de Tanger disponible dans les ...

La Délégation Régionale du Tourisme donne aussi un nouvel élan aux commerçants

Au niveau du Conseil régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, on peine à se ...

Le nouveau remède anti-Covid Molnupiravir disponible en pharmacie

Le Maroc a autorisé l’usage du nouveau  médicament le « Molnupiravir » contre le virus Covid 19. Fabriqué ...

%d blogueurs aiment cette page :