Accueil » Actualités » Des Subsahariens réfugiés dans la cathédrale de Tanger

Des Subsahariens réfugiés dans la cathédrale de Tanger

Des Subsahariens réfugiés dans la cathédrale de Tanger
[size=9][color=#999999]Le 13-07-2015 à 14:02:25[/color][/size][justify][size=12][color=#000033]Après leur expulsion de 85 logements privés qu’ils occupaient illégalement au quartier Al Irfane à Tanger, quelque 400 immigrés clandestins originaires de pays subsahariens ont trouvé refuge en différents endroits de la ville, en attendant une solution à leurs problèmes.

Parmi eux, plusieurs se sont réfugiés à l’intérieur de la cathédrale espagnole de la rue Sidi Bouabid où une équipe de la délégation diocésaine des migrations prend en charge la gestion de leur situation, particulièrement sensible à cause de leur grand nombre et de la présence de femmes et d’enfants.

Dans un communiqué, l’archevêque de Tanger Mgr Santiago Agrelo explique que « Dans la nuit du 1er juillet, le parvis a été ouvert afin d’accueillir des personnes évacuées de Boukhalf et il a été fait en sorte que tous aient quelque chose à manger ».
Deux jours plus tard, explique-t-il, « l’équipe de TAM (Tanger Accueil Migrants) de la Délégation diocésaine des Migrations, qui depuis des années s’occupe des migrants séjou
ant à Tanger, a pris en charge la gestion de la situation, particulièrement sensible pour un grand nombre de personnes sans abri , dont de nombreuses femmes avec enfants ». Un « plan d’action a été élaboré ». Il accorde « la priorité aux femmes enceintes, aux femmes avec enfants, aux femmes célibataires, aux mineurs et à des hommes avec enfants à charge ».

« Cette urgence qui était gérable au début est devenue ensuite insoutenable avec l’arrivée d’autres migrants cherchant refuge et nourriture ». L’équipe diocésaine a été obligée de fermer le parvis de la cathédrale. La célébration de la messe n’a pas été possible ni samedi ni dimanche de
ier : « Ce sont des moments extrêmement difficiles et délicats pour tous », déplore l’archevêque de Tanger.

À l’heure actuelle, l’Église offre un refuge temporaire à 69 femmes et enfants et à un veuf accompagné de deux enfants.
Le maire de la ville, Fouad El Omari, s'est rendu lundi 6 juillet à la cathédrale, où Mgr Agrelo lui a présenté un nouveau plan d’action qui inclut « une aide immédiate » aux plus nécessiteux, dont 11 femmes, un veuf et ses trois enfants qui sont toujours à la rue.

Le maire a souligné que «les aspects politiques et sécuritaires de la question relèvent des autorités centrales». Mais il a indiqué que ses services allaient «faire tout ce qu’il fallait pour assurer des visites médicales et de la nourriture». Il a annoncé que des options de logements décents allaient être mises à l’étude. El Omari a ensuite fait livrer des caisses de fruits, des packs de boissons et de lait.[/color][/size][/justify][center][size=19][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Le port Tanger Med 2 devient Tanger Med Port Authority

La fusion du port  Tanger Med 2 (TM2) se concrétise  avec la société Tanger Med Port ...

Un résident français fait main basse sur la plage de sidi M’ghaït

Rien ne semble plus aller  du côté de la plage de « Sidi Mghait », à une ...

Coalition gouvernementale La tâche s’avère ardue pour Akhannouch !

Nommé par le Roi à la haute fonction de Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, président ...

%d blogueurs aiment cette page :