Accueil » Actualités » Cri de détresse des habitants de la rue Mediaq

Cri de détresse des habitants de la rue Mediaq

[b][color=#990000]le jou
al de tanger [/color][/b] [b][color=#000033]Nous, habitants de la rue Mediaq, dans le quartier Chika villa à Boubana, dénonçons avec force le fait que la société délégataire de l’assainissement solide, ait entreposé délibérément, et sans accord préalable, de grosses bennes à ordures au bord d’un terrain nu particulier situé à proximité de nos domiciles où nous vivons avec nos jeunes enfants et des personnes âgées vulnérables.

Outre les odeurs nauséabondes dégagées en permanence par les amoncellements d’ordures, envahissant tout le quartier, nous sommes continuellement exposés à des hordes d’insectes dont mouches et moustiques, entre autres.

A l’heure où la vigilance est de rigueur face au risque de choléra qui guette notre pays, nous nous soulevons devant ce désastreux fait accompli et mettons en demeure la société délégataire conce
ée de déplacer immédiatement ce mal loin de nos habitations familiales.
La commune urbaine doit également prendre ses responsabilités en mettant fin à ce désastre arbitraire qui menace la santé des citoyens. [/color][/b]

À propos admin

x

Check Also

Trois communiqués focalisés sur La Femme et les Jeunes du Nord

Dans le cadre d’une vaste  campagne de communication, à l’occasion de la commémoration de la ...

Après un léger déclin conjoncturel, on relève une Renaissance culturelle à Tanger

La cité pittoresque de Tanger a , de tout temps, été le berceau de différentes ...

Nador Saisie de 5000 comprimés d’ecstasy

Dans la soirée de samedi dernier,  la police judiciaire de Nador a procédé à la ...

%d blogueurs aiment cette page :