Accueil » Actualités » Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI).
Les résultats révèlent que la Ville du Détroit  n’est pas mieux lotie que plusieurs autres cités marocaines qui traversent des jours difficiles en cette crise sanitaire due au Covid-19.
En effet, selon les éléments de l’Indice de l’IPAI, les prix des appartements ont baissé de −9,9% tandis que les transactions ont chuté de −37,7%. De même, les prix des maisons ont baissé de −12,3% alors que les transactions ont fortement chuté de −68,7% dans la ville de détroit.
Les mêmes tendances baissières s’observent au sujet des prix des terrains urbains (−5,1%), et des locaux commerciaux (−12,0%), alors que pendant ce temps, les transactions ont respectivement baissé de manière drastique, de −41,7% et −55,5%.
Par contre, du côté des villas, on note une hausse considérable des prix de 51,2%, tandis que les transactions affichent une baisse importante de −30,0%. Le même phénomène s’observe au sujet des bureaux où il est constaté une augmentation des prix de 33,9%, alors que les transactions ont baissé de −22,2%.
Telles sont d’après Bank Al Maghrib, les tendances dans le secteur de l’immobilier dans cette grande ville du nord où les cas d’infection au coronavirus sont en  hausse inconstante.
Signalons que le Maroc s’est classé à la 52ème position dans l’Indice des prix immobiliers mondiaux, publié par Knight Frank, spécialiste de l’Immobilier.  Les prix de logements au Maroc ont accusé une baisse de 0,5 % entre le 2ème trimestre 2019 et le 2ème trimestre 2020 alors qu’au niveau du premier semestre de l’année en cours, la baisse a été évaluée à 0,4%.

 

À propos admin1

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :