Accueil » Actualités » Consulat général de France à Tanger: Emouvante cérémonie commémorative du 102ème anniversaire de l’Armistice

Consulat général de France à Tanger: Emouvante cérémonie commémorative du 102ème anniversaire de l’Armistice

Au moment où le Président Français, Emmanuel Macron, accompagné d’un petit comité composé de personnalités de marque,  présidait,  mardi 11 novembre courant, sous la résonnance de la Marseillaise,  la cérémonie commémorative du 102ème anniversaire de l’Armistice, au pied de l’emblématique Arc de Triomphe à Paris, sous lequel gît le Soldat inconnu et brûle en permanence la Flamme du Souvenir, et à l’instar de l’ensemble des représentations diplomatiques françaises de par le monde, le Consulat général de France à Tanger abritait, le même jour, la même cérémonie commémorative présidée par le Consul général de France à Tanger, Denis François, en présence d’un comité  réduit en raison des mesures de protection sanitaire, comptant  une vingtaine de personnes dont des représentants de l’autorité locale et des corps élus, ainsi que des membres du corps consulaire accrédité à Tanger.

La Communauté française a célébré mardi 11 novembre 2020, la Journée du Souvenir, en commémoration du 102ème anniversaire de l’Armistice ayant mis fin à la première guerre mondiale, un conflit qui, de 1914 à 1918, opposa l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Turquie et la Bulgarie, à la Serbie, la France, la Russie, la Belgique, la Grande Bretagne, le Japon, l’Italie, la Roumanie, le Portugal, les Etats Unis, la Grèce, la Chine et à plusieurs Etats sud-américains.
Cette guerre atroce avait eu pour cause la politique mondiale de l’Allemagne, son expansion économique et navale, notamment dans le Proche-Orient ; l’antagonisme germano-slave dans les Balkans et la course aux armements conduite par les deux blocs de la Triple-Alliance (Allemagne, Autriche, Hongrie, Italie) et de la Triple-Entente (France, Grande-Bretagne, Russie).

L’Armistice, signé le 11 novembre 1918, à 5 h 15, marque la fin des combats de cette Première Guerre mondiale par la victoire des Alliés et la capitulation de l’Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à 11 heures, entraînant dans l’ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d’une guerre qui a fait des millions de victimes. Au total près de 40 millions de personnes entre militaires et civils, morts, invalides ou mutilés : plus de 18 millions de morts et 21 millions de blessés. Ce nombre inclut  9,7 millions de morts pour les militaires et 8,8 millions pour les civils.
La France est victorieuse mais meurtrie avec 1 315 000 soldats décomptés morts soit 27 % des 18-27 ans, le deuxième taux le plus élevé après la Serbie.
Le 11 novembre 1918, les généraux allemands et alliés se réunissent donc dans un wagon-restaurant aménagé, provenant du train d’État-Major du Maréchal Foch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Plus tard en 1919, ils signeront le traité de Versailles.
A Tanger, la cérémonie du Souvenir était présidée, mardi 11 novembre courant,  par le Consul général de France, Denis François, en présence d’un nombre réduit d’invités de marque.
Le diplomate français a salué les personnes présentes dans un important discours dans lequel il a rappelé les circonstances de ce qui allait devenir la Première Guerre mondiale.
La manifestation a été marquée par le dépôt, par le Consul général de France, d’une gerbe de fleurs au pied de la stèle commémorative portant les noms des soldats Français et Marocains originaires de Tanger et de sa région, morts pour la France.       
Ce geste symbolique a été suivi d’une minute de silence et d’un coup de clairon sonné par un soldat à la mémoire des disparus des deux guerres mondiales.
Mohamed   ABOUABDILLAH 

À propos Romaisae

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :