Accueil » Actualités » Conseil régional Tanger-Tétouan-Al Hoceima  : Devant la passivité de la présidente Le PJD fait main basse sur la gestion

Conseil régional Tanger-Tétouan-Al Hoceima  : Devant la passivité de la présidente Le PJD fait main basse sur la gestion

Il n’est un secret pour personne  que la nouvelle présidente du Conseil régional Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fatima El Hassani, a hérite d’une situation  de blocage  ayant  conduit  son prédécesseur, Ilyas El Omari, à démissionner.
En effet,  El Omari qui était à la tête de cette région depuis 2015, a dû jeter l’éponge  après avoir échoué à fédérer les membres de sa majorité qui refusaient  jusqu’à se présenter aux réunions et commissions.

Lors de l’assemblée élective de la nouvelle présidente, on savait à l’avance, que la candidate avait l’aval des partis formant le conseil,  hormis le parti de la  justice et du développement (PJD) qui a cru à ses chances d’accéder à la présidence, avant de se rétracter au dernier moment, laissant, à contrecœur,  le champ libre à Fatima El Hassani.

Mais, ce n’était que partie remise car , aujourd’hui encore, ce sont toujours deux membres du bureau appartenant au PJD qui mènent la barque. Ce sont eux qui gèrent, qui décident et qui tranchent dans les affaires de la région. Rien ne passe sans leur aval.

Autrement dit, la situation n’a nullement  changé le conseil n’avance pas ; il recule plutôt.
Cependant, aux yeux de l’autorité de tutelle et des citoyens, c’est la présidente Fatima El Hassani qui endosse la responsabilité de cette situation cahotique,  quoique, dans la réalité, elle n’assume rien.
N’aurait-elle pas intérêt à démissionner tant qu’il est encore temps ?

Son prédécesseur l’a bien compris, lui,  ce qui l’a contraint à jeter l’éponge pour lui léguer un cadeau empoisonné… !

 

 

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :