Accueil » International » Conférence à Faro capitale de l’Algarve sous le thème : Le Maroc une destination touristique proche et complémentaire

Conférence à Faro capitale de l’Algarve sous le thème : Le Maroc une destination touristique proche et complémentaire

Conférence à Faro capitale de l’Algarve sous le thème : Le Maroc une destination touristique proche et complémentaire
Portugais et Marocains, ont eu, l’espace d’une conférence, le temps de revoir leur copie d’histoire, de géographie et des relations bilatérales qu’ils n’ont pas su gérer, convenablement, dans l’intérêt des deux parties. Certes, les relations politiques luso-marocaines sont au beau fixe. Mieux, une panoplie de conventions et d’accords de partenariat et de coopération dans différents domaines, a été signée au cours des trois de
ières décennies, dans le cadre de la commission dite de Haut Niveau. Cependant, les échanges, de toute nature, principalement commerciales, sont, largement, en deçà des attentes des deux pays. Tout comme les échanges culturels, réduits à leur plus petite expression « algébrique ». On est « encore » à s’exalter à l’annonce que Lisbonne est plus proche de Rabat que Madrid. On est, toujours, à la recherche de plates-formes de coopération, alors que cette coopération aurait dû atteindre, aujourd’hui, sa vitesse de croisière.

Pourtant, tout le monde est convaincu que le Portugal est le meilleur allié européen du Maroc , beaucoup plus que l’Espagne ou la France et par l’histoire et par la culture et, aussi, par sa disponibilité à mettre son savoir technique et technologique au service du développement du Maroc.

Pour le Portugal, le Maroc, en plus d’être un allié exceptionnel, pour avoir été l’un des premiers pays du monde à reconnaitre la Révolution des Œillets et nommer son ambassadeur auprès de la nouvelle République, Il peut constituer un véritable ’’ arrière pays’’, une ’’ouverture’’ sur le Maghreb et le monde arabo-islamique et un véritable marché d’échanges et de coopération.

S’inscrivant dans cette logique, des voix autorisées interpellent les bonnes volontés, de part et d’autre, afin qu’ il soit possible de tirer le meilleur profit des possibilités de coopération énormes qui existent entre les deux pays et des affinités multiples qui les unissent et qui sont fruit d’une longue présence marocaine au Portugal et portugaise sur le littoral méditerranéen et atlantique du Maroc. Le Portugal et le Maroc sont, de toute évidence, appelés à resserrer, davantage, leurs rapports de coopération, dans le cadre d’une véritable intégration économique et culturelle qui fera, du Portugal et du Maroc des pionniers de l’intégration euromaghrébine.

C’est, en quelque sorte, le message de l’ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Karima Benyaich, à l’ouverture d’une ‘’ conférence ‘’ sur le Tourisme, organisée la semaine de
ière dans la ville de Faro, capitale de l’Algarve, région touristique européenne, par excellence, sous le thème révélateur de ‘’ Le Maroc : Une destination touristique proche et complémentaire’’
La diplomate marocaine a considéré, à cette occasion, que la coopération luso-marocaine est appelée à faire du secteur du tourisme ‘’ une priorité et une ambition’’ à travers une ‘’ densification des relations politiques’’ tant au niveau bilatéral qu’inte
ational, le renforcement de la coopération économique, et la mise en valeur du tourisme national sur la base de choix et de priorités nationales fondées sur l’authenticité, la diversité, la qualité et la durabilité.

Pour mieux présenter la nouvelle conception du Tourisme national, Mme Benyaich a évoqué les ‘’Visions 2010 et 2020’’ et les cinq ‘’programmes’’ clé qui les structurent à savoir ’’ Azur 2000’’, ‘’Eco/Développement Durable’’, ‘’Patrimoine et Héritage’’, ‘’Animation, Sports et Loisirs’’ et, enfin ‘’Niches à forte valeur ajoutée ‘’ Affaires, Bien-être et Sante’’.

L’ambassadeur du Maroc a souligné, enfin, la nécessité urgente pour les deux pays, de pourvoir à la création d’une ligne maritime directe entre l’Algarve et le Nord du Maroc, considérant que le renforcement des liaisons aériennes opéré par les deux pays, constitue le reflet du dynamisme des relations bilatérales marquées par le legs historique commun et ‘’peu commun’’ qui interpelle Portugais et Marocains à ‘’ donner plus de visibilité ‘’ aux relations de leurs deux pays.

C’est également sur le passé commun,’’ grand motif de fierté’’, la culture ‘’un avantage sur le plan inte
ational’’, et la proximité géographique ‘’pour des partenariats stratégiques communs’’ que le Président de l’Association des Hôtels et Promoteurs de Tourisme de l’Algarve ‘’AHETA’’, M. Elidérico Viegas, a axé son allocution à l’ouverture de la « conférence », vendredi de
ier à l’Université de Faro. Il a souligné, d’emblée, que le Maroc est une ‘’destination touristique émergente et complémentaire de l’Algarve’’ qui exerce un attrait particulier sur les investisseurs potentiels portugais, sont conscients « de la dynamique qui marque le développement économique et social au Maroc, particulièrement dans le domaine du Tourisme et de l’hôtellerie, développement qui se situe « au-dessus de la moyennes inte
ationale’’.

M. Elidérico Viegas a considéré, d’autre part, que l’un des objectifs recherchés par cette rencontre est de renforcer la présence des entreprises hôtelières et touristiques de l’Algarve au Maroc et d’augmenter les flux touristiques entre les deux pays.

La séance d’ouverture a également été marquée par une brève allocution de M. Antonio Branco, Président de l’Université de Faro qui a qualifiée cette rencontre de ‘’ très importante’’, pour avoir réuni des représentants de deux régions touristique importantes du Maroc e du Portugal ,à l’Université de l’Algarve, renommée pour ses études de très haut niveau en matière de Tourisme, sur le plan européen et inte
ational. Il a également tenu à souligner l’importance du protocole de coopération entre l’Université de l’Algarve et l ’Institut Supérieur Inte
ational de Tourisme de Tanger qui a été signé à cette occasion et dont le but est de permettre la mise en œuvre d’un programme d’échanges, de chercheurs et de programmes d’études et de donner lieu à d’autres partenariats avec d’autres Universités marocaines.

Pour sa part, le Maire de Faro, M. Rogério Bacalhâo a indiqué que la présence dans cette conférence de responsables marocains et portugais, traduit la volonté des deux pays d’aller de l’avant dans la recherche d’une nouvelle stratégie pour le développement et le renforcement de leurs relations dans tous les domaines d’intérêt commun et notamment dans celui du Tourisme.
La conférence de Faro, a-t-il souligné, permettra aux entreprises marocaines et portugaises de créer de nouvelles traditions de coopération de manière à tirer profit, en commun, des flux touristiques au niveau régional et inte
ational, rendant hommage aux promoteurs Marocains et Portugais, de l’initiative de cette rencontre.

Le Maire de Faro a souligné, par ailleurs, les avances et les performances réalisées par le Maroc dans son élan déterminé pour un développement durable et soutenu, mettant particulièrement l’accent dur le Tourisme qui fait l’objet d’un grand intérêt et d’un suivi particulier, ayant permis au Maroc de s’imposer comme une destination touristique incontou
able au niveau inte
ational.
Le ‘’point clé’’ de cette rencontre, a été, de toute évidence, la présentation des régions de Tanger-Tétouan et de ‘’Abda Doukala’’

M. Abdelghani RAGALA, directeur du Centre Régional de Tourisme de Tanger, grand expert national du Tourisme marocain, ayant consacré des années de sa vie professionnelle au développement du tourisme national, dans les cinq continents, a brièvement commenté la projection de diapositives sur la région de Tanger-Tétouan, de véritables œuvres d’art, qui reflètent avec goût et un effort de recherche saisissant, les réalités sociales, culturelles et économiques de la région, avant de présenter, avec l’éloquence qui lui est connue et son ’’polyglottisme’’ confirmé, la grande région de Tanger-Tétouan, sur les plans géographique, territorial, urbain, rural, culturel, économique et social et ses principaux attraits touristiques. Il a consacré de longs passages de se son allocution au Plan royal du Grand Tanger, particulièrement en ce qui conce
e le port de Tanger-Med et ses différents complexes économiques et industriels et la réhabilitation du ‘’vieux port ‘’ Tanger-Médina.

Très applaudi par un parterre de connaisseurs et d’experts, en plus d’un nombre impressionnant d’hommes d’affaires et des promoteurs de tourisme qui ont été associés à l’évènement, M. Abdelghani Ragala aura donné un large aperçu des potentialités touristiques et économiques des différentes cités qui composent la région de Tanger-Tétouan avant d’annoncer l’organisation, à Tanger, fin Novembre prochain d’une grande exposition de Tourisme .

Le représentant du Centre Régional de Tourisme de la région d’Abda-Doukala a présenté, ensuite, les multiples facettes du tourisme balnéaire, sportif, culturel et spirituel, dans cette région dont les principales villes à vocation touristiques sont celles de Safi, El-Jadida et Azemmour, alors que le Centre Régional de Tourisme de la Région de Marrakech- Tensift- El Haouz a, tout simplement, brillé par son absence !

Le programme de la conférence prévoyait, également, une rencontre entre opérateurs de tourisme marocains portugais, à l’Ecole Hôtelière de Faro qui a été modérée par le Consul Honoraire du Maroc en Algarve et le Président de l’Association des Hôtels et des Opérateurs de Tourisme de l’Algarve.
A cette occasion, M. Ragala a, tout simplement excellé dans l’art de présenter les grands atouts du tourisme national, son état actuel, ses performances, ses projets d’avenir, les avantages multiples offerts par la législation marocaine en matière d’investissements touristiques, plus particulièrement, et les grandes promesses de la vision 2020.

A signaler, également, que la Conférence sur ‘’le Maroc, une destination touristique proche et complémentaire’’ a été marquée par la signature d’un protocole de coopération entre l’Université de l’Algarve et l’Institut Supérieur Inte
ational de Tourisme de Tanger. Le document qui a été signé par le Président de l’Université, M. Antonio Branco et le Directeur de l’ISITT, M. Abdelhaq Mouhtaj, vise à renforcer les relations entre les deux institutions dans les domaines de la formation, de la recherche et des échanges de professeurs, de chercheurs et d’étudiants. Ce document vise, également, le renforcement de la coopération technique et scientifique à travers la réalisation d’activités spécifiques de formation et la réalisation, en commun, de conférences, colloques, séminaires et autres activités similaires.

Dans une déclaration au « Jou
al de Tanger » et à l’hebdomadaire « Chamal », le Maire de Faro, M. Rogério Bacalhau, a indiqué que cette conférence traduit d’état d’esprit d’amitié et de frate
ité qui anime marocains et portugais et ‘’ confirme notre volonté de prendre une part active à l’œuvre , combien exaltante , qui consiste à construire un avenir meilleur pour nos populations, en développent notre patrimoine commun et en créant des richesses, pour nos concitoyens’’. De part et d’autre, a-t-il ajouté ‘’nous avons la volonté, voire le devoir de répondre aux attentes légitimes de nos deux régions, aidés, en cela, par une culture commune, des traditions communes et des ambitions sans limites’’.

D’autre part, M. Rogério Bacalhau a tenu, à préciser que le Tourisme peut, et doit être, une plate forme solide de coopération fructueuse, pour une plus grande intégration économique de l’Algarve et de la région Nord du Maroc, d’autant plus que de part et d’autre, nous avons des idées nouvelles et disposons de moyens mieux adaptés pour faire aboutir, dans les meilleurs conditions possibles, nos projets de coopération.

De son côté, le Président de l’Association des Hôtels et desPromoteurs de Tourisme, M. Elidérico Viegas, a affirmé dans entretien aux deux jou
aux, que les Régions de l’Algarve et du Nord du Maroc sont, résolument, décidées à aller de l’avant. ‘’ Tout le monde est convaincu qu’il n’y a point lieu de revenir en arrière’’ a-t-il dit, soulignant que l’essentiel est de travailler sans précipitation, sans improvisation. « Le prochain pas, a -t-il ajouté, est le lancement d’une ligne régulière reliant les ports de Tanger et de Faro qui rapprochera davantage les deux régions et mettra le tourisme de l’une à la portée de l’autre’’.

Une cérémonie de remise décoration royale au consul honoraire du Maroc en Algarve, M. José Alegria, a également eu lieu, à cette occasion, au cours de laquelle M. Alegria a reçu les insignes du Ouissam Alaoui, des mains de l’ambassadeur du Maroc.

En marge de la conférence, des pourparlers ont eu lieu, entre la mairie de Faro et le Président-Directeur-Général de la compagnie maritime marocaine Intershipping, M. Rahid CHRIGU, à propos de la mise en œuvre d’une liaison maritime régulière entre les ports de Tanger et de Faro. Selon le maire de Faro, M. Rogério Bacalhau, la nouvelle de la création de cette ligne maritime a été ‘’très favorablement’’ accueillie à Faro, en raison de l’intérêt que cette ligne maritime régulière représente pour l’Algarve et la région du Nord du Maroc, dont la vocation de complémentarité touristique, sera, ainsi, largement favorisée et confirmée. Les réunions se poursuivront, dans les jours à venir, entre les techniciens de la municipalité et de l’administration portuaire et les représentants de l’Intershipping, en vue de créer les conditions techniques que requiert la mise en marche du projet.

Du reste, le ministère du Tourisme marocain a fait une brève ‘’apparition’’ lors du déjeuner ‘’ marocain’’ offert aux participants à l’Ecole Hôtelière et de Tourisme de Faro. Une fonctionnaire-cadre du ministère a bien eu l’amabilité de prendre la parole pour présenter une série de « remerciements et de félicitations » à l’endroit de tous ceux qui ont pris part à la conférence, sans oublier le groupe des Gnawa et le staff du Chef cuisinier, déplacés pour la circonstance à Faro, que l’assistance a été invitée, avec instance, à applaudir, ce qui fut fait !…..
A signaler, également, que les autorités des villes de Faro et d’Albufera, ont réservé un accueil chaleureux et attentionné aux membres de la délégation marocaine qui, durant leur séjour en Algarve ont reçu, partout, des marques d’attention, d’estime et de considération.

Conduite par le Président du Centre Régional du Tourisme de la région de Tanger-Tétouan, M. Mustapha Boucetta, chevronné du tourisme national et grand promoteur de l’activité touristique dans la région Nord, la délégation de Tanger a été constituée du vice- président de l’AIHT, M. Mohammed El Bahja qui a su, admirablement, créer, comme à l’accoutumé, autour de lui, un climat de sympathie, de détente, de relaxation et de bien être, M. Abdelghani Ragala, directeur du CRTTT, M. Abdelhaq Mouhtaj , directeur de l’Institut Supérieur Inte
ational de Tourisme de Tanger, M. Rachid Chrigui, PDG de la compagnie maritime Intershipping, futur Opérateur de la liaison maritima entre les ports de Tanger et Faro, Bachir Tligui, directeur général de l’Hôtel Chellah , M. Nassar Fakih Lanjri, représentant de la CCIST (Tétouan) et Mohammed El Hamdouni, directeur de Tétouan-Voyages.

Une mention spéciale pour le Président du Conseil d’Administration de l’ ‘’Alisios Hôtel’’ d’Albufeira qui a accueilli les membres des délégations marocaine et portugaise pour un déjeuner d’adieu, offert par le Maire de cette ville et qui, pour la circonstance a édité un document commémoratif de cette visite, portant les drapeaux des deux pays ainsi que des images représentant les villes de Tanger et d’Albufeira et o
é d’inscriptions et de dessins dont une fresque du zellij marocain.

Le grand absent de cette conférence a été, assurément, l’honorable M. Manuel Pechirra, Président du Cercle d’Amitié Portugal – Maroc et Président de l’Institut Luso -Arabe de Coopération, qui a milité, près d’un demi siècle pour de meilleures relations entre son pays , le Maroc et le Maghreb et qui porte le Maroc, plus particulièrement, dans son cœur, ayant été de toutes les initiatives qui favorisent le Maroc dans ses limites géographiques nationales, naturelles et légitimes et confirment sa place de leader et sa vocation de promoteur des idées de paix, d’entente et de coexistence pacifique dans le monde. Son état de santé, nous a-t-on appris, à Faro, ne lui aurait pas permis le déplacement en Algarve. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :