Accueil » Actualités » Benkirane Joue une Mauvaise Carte

Benkirane Joue une Mauvaise Carte

Benkirane joue une mauvaise carte
[color=#999999][size=08]Le 14-12-2015 à 11:37:38 [/size][/color][b][justify][size=10][color=#333333] Mardi 1er décembre courant,[color=#993300] Abdelilah Benkirane[/color] passe son grand oral devant la Chambre haute du parlement.

Quelques ministres sont présents au premier rang. Parmi eux le ministre de l’Education nationale,[color=#993300] Rachid Belmokhtar[/color]. Il est dans le viseur du chef du gouve
ement. La décision prise par le ministre de l’Education nationale de franciser les mathématiques et les sciences physiques dès la rentrée prochaine ne passe pas au PJD. Les islamistes au pouvoir l’ont fait savoir à coup d’articles virulents.[/color][/size][/justify][/b][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][color][size=12][justify]Ce mardi, Benkirane prend tout le monde de court. Du haut de la tribune parlementaire et à la surprise générale, il tance son ministre coupable à ses yeux « de ne pas rompre avec l’ancien système ».

Le chef du gouve
ement et leader du PJD ne s’arrête pas en si bon chemin. C’est une véritable salve qui est tirée en direction d’un Rachid Belmothtar qui tente de cacher son malaise derrière un sourire forcé. « Nous avons assisté à des consensus entre les puissants, au détriment du peuple dans le secteur de l’enseignement. Des consensus pour que ces grands agissent comme bon leur semble et sans que personne ne leur demande des comptes… Et c’est pour cela que je dis à M. le ministre, éloigne-toi des choses difficiles et dangereuses… Occupe-toi de la discipline et de l’ordre, comme le réclament les enseignants et les parents d’élèves… Romps avec l’ancien système, supprime ce clientélisme et ce favoritisme, il faut cesser de se taire sur les dysfonctionnements que connaît l’éducation nationale. On pourra alors discuter du reste, » lance le chef du gouve
ement en regardant droit dans les yeux son ministre en charge de l’Education nationale.

Au sens même de la logique et de l’avis de plusieurs experts en matière d’enseignement, Benkirane a joué une mauvaise carte en toisant Benmokhtar qui a eu le courage de prendre le taureau par les co
es et de trancher positivement dans une question qui est à l’origine de la dérive de l’Enseignement au Maroc.

S’il s’agit d’une pré-campagne électorale, Benkirane a mal choisi le thème qui touche l’avenir des élèves Marocains dans le vif.
Un comportement singulier qui risque de faire couler à pic le PJD.. [/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :