Accueil » Actualités » Alerte rouge  : Pénurie de sang à Tanger

Alerte rouge  : Pénurie de sang à Tanger

A Tanger comme ailleurs, l’indisponibilité de sang dans les centres de transfusion sanguine devient récurrente, particulièrement depuis la survenue de la pandémie du Covid 19 qui rend cette rare matière vitale très demandée. Le plus inquiétant c’est, comme chacun le sait, cette matière humaine ne se vend pas et ne s’achète pas non plus. En outre, sa conservation est limitée dans le temps. La seule et unique source de sang provient des seuls dons de personnes bénévoles et conscientes de la gravité de la situation.
De temps à autre, les frigos des centres de transfusion se vident d’où un danger de mort pour les patients nécessitant des interventions chirurgicales urgentes, donc ne pouvant être décalées.
Et cela est valable dans la totalité des centres hospitaliers et cliniques du Maroc, obligés de s’approvisionner auprès des centres de transfusion sanguine.
En parlant de celui de Tanger, la situation de pénurie est fréquente, déjà qu’un seul centre s’avère désormais  insuffisant, estime-t-on,  et l’appel aux généreux donneurs est permanent, ce qui incite  ce centre, en coordination avec des acteurs de la société civile, à organiser, chaque fois, une campagne de don du sang, exhortant les concitoyens à se montrer généreux.
Fort heureusement, assez nombreux sont les donneurs qui   répondent  à l’appel.
Aujourd’hui encore, de vibrants  appels sont  lancés pour inciter les citoyens à faire don de leur sang.
Selon un sondage effectué par notre confrère Saïd Kadri du site Le360,  des citoyens affluent nombreux pour accomplir ce devoir citoyen. C’est le cas de Fatima, la quarantaine, qui dit être heureuse de faire don de son sang et exhorte ses concitoyens à faire de même.
Enthousiaste, Sanae, qui accomplit ce devoir pour la première fois, tient à remercier les initiateurs de cette campagne.
Présidente de l’Association «Grand Cœur», Meriem Maâllam se réjouit  également de l’affluence massive des citoyens qui ont répondu à l’appel. Elle exhorte le ministère de la Santé à mettre à disposition plus de moyens logistiques et humains pour pouvoir accueillir plus de donneurs.
D’autant que, regrette Youssra El Hayani, présidente de l’association «Lamsat Kheir», la ville de Tanger ne dispose que d’un seul centre de transfusion sanguine.
«C’est une question d’un quart d’heure mais, surtout, de volonté. Espèrons que les gens prendront conscience de l’importance d’un tel geste en venant en grand nombre au centre pour faire don de leur sang» affirme-t-on.

 

À propos admin1

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :