Accueil » Sport » AHMED CHENTOUF (IRT)

AHMED CHENTOUF (IRT)

UNE PROMESSE TANGEROISE AVEC UN NOUVEAU CONTRAT DE 5 ANS
[color=#999999][size=09] Le 05-01-2017 à 17:27:51 [/size][/color][b][justify][size=13][color=#000066] Ahmed Chentouf a vaincu et convaincu pour avoir une place au onze titulaire de l’IRT. Face au club d’Al-Hoceima, il a joué sans complexe en côtoyant pour la première fois dans un match officiel de Botola I,des professionnels de haut niveau tels les Amsif,Sekkour,Mouaoui,Hamoudane,Belmealem…

Auteur d’un superbe but dès la 9 ème mn,il fut l’un des meilleurs footballeurs sur le terrain gagnant de chaleureuses ovations d’un public enthousiaste qui arrivait même à chanter son nom. Garçon timide, bien qu’il parle peu à la presse, il a gagné la sympathie de ses coéquipiers en s’intégrant avec facilité dans le groupe. Hatim, comme l’appellent ses amis de quartier, est un pur produit de la « cantera IRT » puisqu’il est passé dans toutes les catégories de l’équipe :minimes ,cadets,juniors. On peut dire qu’il est le seul lauréat de l’école de formation .Maintenant, il signe son vrai contrat de professionnel d’une durée de cinq ans grâce aux directives de la commission technique.

A vrai dire, cette ascension ou ce saut chez les grands, Ahmed Chentouf le doit à Abdelhak Benchikha qui croit fermement à la pépinière tangéroise. Depuis son arrivée à Tanger, l’entraineur algérien ne parait pas être d’accord avec la politique du comité dans le renforcement de l’effectif par de nouvelles recrues venant de l’extérieur. Comme il ne cesse de l’affirmer, la ville est riche en jeunes footballeurs qui ne demandent qu’à s’affirmer et à suivre une formation susceptible de les orienter pour faire partie de l’effectif de l’IRT, ce qui pourrait limiter les dépenses couteuses des recrutements. La photo ci-dessus, prise après la signature du nouveau contrat de Ahmed Chentouf, est une réflexion pour tous les sportifs. Elle représente bien deux générations bien distinctes :Mohamed Sabek Symou ex grand joueur et directeur sportif de l’IRT et Ahmed Chentouf. Le premier fut la découverte de l’entraineur français Bob Schneider à l’heure où il évoluait à la catégorie des juniors.
Une révélation qui devait faire les beaux jours du stade du Marshane.

Entre Mohamed Symou et Ahmed Chentouf ,la formation à l’IRT n’a donné que deux grands joueurs Mohamed Ali et Bistara. Un faible bagage et tous les comités qui se sont succédés en sont responsables..[/color][/size][/justify][/b][size=10][color=#666666] Ph : DR [/color][/size]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :