99ème anniversaire de l’Armistice Une occasion mise à profit pour hisser le pavillon de l’UE en haut de la bâtisse consulaire

Consulat général de France à Tanger: Emouvante cérémonie commémorative du 99ème anniversaire de l’Armistice Une occasion mise à profit pour hisser le pavillon de l’UE en haut de la bâtisse consulaire
Le 21-11-2017 à 16:20:18 La Communauté française a célébré samedi 11 novembre, la Jou
ée du Souvenir, en commémoration du 99ème anniversaire de l’Armistice ayant mis fin à la première guerre mondiale, un conflit qui, de 1914 à 1918, opposa l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Turquie et la Bulgarie, à la Serbie, la France, la Russie, la Belgique, la Grande Bretagne, le Japon, l’Italie, la Roumanie, le Portugal, les Etats Unis, la Grèce, la Chine et à plusieurs Etats sud-américains. Cette guerre atroce qui avait commencé il y a une centaine d’années, avait eu pour cause la politique mondiale de l’Allemagne, son expansion économique et navale, notamment dans le Proche-Orient ; l’antagonisme germano-slave dans les Balkans et la course aux armements conduite par les deux blocs de la Triple-Alliance Allemagne, Autriche, Hongrie, Italie) et de la Triple-Entente (France, Grande-Bretagne, Russie)…
L’Armistice, signé le 11 novembre 1918, à 5 h 15,Marque la fin des combats de cette Première Guerre mondiale, la victoire des Alliés et la capitulation de l'Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à 11 heures, entraînant dans l’ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d'une guerre qui a fait des millions de victimes. Au total près de 40 millions de personnes entre militaires et civils, morts, invalides ou mutilés : plus de 18 millions de morts et 21 millions de blessés.Ce nombre inclut 9,7 millions de Morts pour les militaires et 8,8 millions pour les civils.

La France est victorieuse mais meurtrie avec 1 315 000 soldats décomptés morts soit 27 % des 18-27 ans, le deuxième taux le plus élevé après la Serbie.

Le 11 novembre 1918, les généraux allemands et alliés se réunissent donc dans un wagon-restaurant aménagé, provenant du train d'État-Major du Maréchal Foch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Plus tard en 1919, ils signeront le traité de Versailles.

A Tanger, la cérémonie du Souvenir était présidée dans la matinée de samedi de
ier, par le Consul général de France, Thierry Vallat , en présence de plusieurs invités de marque dont le chef de section politique, communication et culture près la délégation de l’Union européenne (UE) au Maroc, Philip Nicolas Holzapfel; l’adjointe du maire de Tanger, Fatima Belahcen ; le commandant de la Place d’armes de Tanger, le colonel Berdoni ; des officiers de l’armée française ; des membres du corps consulaire accrédité à Tanger ; le directeur de l’Institut français de Tanger; des représentants de la Communauté française résidant dans la région; de nombreuses autres personnalités, notamment des représentants de la société civile et de l’intelligentsia tangéroises, ainsi que les directeurs, enseignants et élèves du lycée Regnault et des écoles Berchet et du Détroit qui ont activement participé à la cérémonie organisée à l’entrée principale de l’imposante bâtisse consulaire où trône majestueusement la stèle commémorative portant les noms des soldats Français et Marocains originaires de Tanger et de sa région, morts pour la France.

La manifestation a été marquée par le dépôt d’une gerbe de fleurs par le Consul général de France assisté de jeunes élèves, au pied de la stèle commémorative. Les élèves ont ensuite donné lecture aux noms des soldats inscrits sur ladite stèle. Cet émouvant geste rituel symbolique était suivi d’une minute de silence et d’un coup de clairon sonné par un soldat à la mémoire des disparus des deux guerres mondiales.

Les élèves des écoles Berchet et Détroit ont superbement animé la cérémonie avant de chanter les hymnes nationaux marocain et français.

Des élèves du lycée Regnault conduits par leur enseignante de musique, Nouria Benzekri, ont chanté en cœur, au son d’une musique de fond, la « Chanson des partisans » en hommage et honneur aux hommes et femmes de la résistance qui ont donné leur vie pour la Liberté du monde.

Auparavant, le Consul général a salué les personnes présentes dans un important discours dans lequel il a rappelé que le 11 novembre 1915, la France, l’Europe et une partie du monde étaient engagées depuis près de quinze mois dans ce qui allait devenir la Première Guerre mondiale.

« Il y a 99 ans, jour pour jour, à 11 h 00, l’un des conflits les plus meurtriers de l’histoire du monde prenait fin après quatre années et demi de destruction et de souffrance. Plus de 18 millions de personnes sont mortes au cours de ce terrible conflit, dont le continent européen est sorti ravagé et exsangue » a indiqué Thierry Vallat , déplorant : « Pourtant, près de 20 ans plus tard, un nouveau conflit mondial naissait entre les mêmes acteurs pour parvenir, cette fois, à des sommets jamais atteints dans l’horreur et la barbarie : 60 millions de morts, des dizaines de millions de blessés et d’orphelins sur les cinq continents. Une Europe à genoux, divisée, ruinée, défigurée ».

« Il y a 99 ans, jour pour jour, à 11 h 00, l’un des conflits les plus meurtriers de l’histoire du monde prenait fin après quatre années et demi de destruction et de souffrance. Plus de 18 millions de personnes sont mortes au cours de ce terrible conflit, dont le continent européen est sorti ravagé et exsangue » a indiqué Thierry Vallat , déplorant : « Pourtant, près de 20 ans plus tard, un nouveau conflit mondial naissait entre les mêmes acteurs pour parvenir, cette fois, à des sommets jamais atteints dans l’horreur et la barbarie. 60 millions de morts, des dizaines de millions de blessés et d’orphelins sur les cinq continents. Une Europe à genoux, divisée, ruinée, défigurée ».

À propos admin

x

Check Also

Un pédophile français devant le parquet à Tanger

Un ressortissant français, arrêté en flagrant délit d’actes pédophiles, le 14 mai dernier à Tanger, ...

Le directeur du CRI-TTA Omar CHRAÏBI Contraint à un congé ouvert

Le directeur du centre régional d’investissement Tanger –Tétouan-Al Hoceima ( CRI-TTA), Omar CHRAÏBI, aurait été ...

Commerce extérieur : un trou de 206 milliards de dh !

Le commerce extérieur est l’une des faiblesses structurelles de l’économie marocaine. Le déficit commercial s’est ...

Aller à la barre d’outils