1er forum régional de l’investissement à Tanger: Investissement, Emploi et Formation

L’investissement, l’emploi et de la formation étaient les trois thèmes fondamentaux du 1er forum régional de l’investissement organisé, mercredi à Tanger,  pour accompagner et promouvoir les dimensions économique, sociale et de développement au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Le Président de la Région Tanger-Tétouan-Alhoceima,  après remerciements de la présence du Ministre Délégué et du Wali, a donné un aperçu sur cette rencontre qui, malgré le COVID relayé par la crise sanitaire internationale  et malgré toutes ses données, notre Pays continue aux aspirations de développement de toutes les composantes économiques et Omar Moro a rappelé que la constitution de 2011 a accordé aux conseils régionaux une position importante parmi les collectivités territoriales concernées par le développement et la promotion d’attractivités du territoire soulignant que la dynamique liée à l’attraction des dispositions de la Régionalisation avancée requiert la redéfinition des priorités au niveau de l’action Régionale conformément aux hautes Directives Royales, aux stratégies Nationales et aux orientations gouvernementales afin de réaliser la complémentarité et l’harmonie qui constitue l’une des principales recommandations du  Rapport Général sur la N.M.D et de gagner le pari de l’accélération économique et de l’efficacité institutionnelle. Il a souligné aussi que l’investissement est aussi important dans la création des richesses et d’opportunités d’emplois décentes à condition que l’offre de formation soit adaptée à la réalité du marché du travail, pour assurer la réussite de l’investissement auquel aspire le Maroc, notant l’importance de soutenir l’investissement et l’emploi  afin d’assurer la diversification économique et de ressources de richesse, parvenir à un développement équilibrée, lutter contre les disparités spatiales et sociales, et d’améliorer le cadre de la vie de la population.
Il a,  à cet égard, relevé que cet évènement met en lumière les problématiques locales, provinciales et régionales liées aux questions d’investissement, de formation et d’emplie et les moyens de les aborder et d’y apporter des solutions appropriées  en tenant compte des compétences de chaque parti, en œuvrant à investir les acquis réalisés, et les opportunités concrètes et efficaces sur le terrain, lors de la mise en œuvre des différents plans et programmes engagés
Dans son intervention, le ministre Mohcine  Jazouli a indiqué que comme vous le savez, le Maroc a connu un développement soutenu depuis les vingt dernières années dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse du champ politique, l’économique ou le social. Forts des Hautes Orientations Royales, d’un nouveau modèle de développement et d’un programme Gouvernementale ambitieux, nous sommes appelés aujourd’hui à tirer profit de cette dynamique et plus que jamais de la renforcer.
« La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima est une parfaite illustration de ce développement, troisième région du Maroc en termes de contribution du PIB, troisième région aussi en termes d’investissement public, elle est dotés d’infrastructures de renommée internationales : Tanger Med, LGV, plusieurs zones franches, une excellente connectivité multimodale. Nous pouvons ainsi dire que cette région est une locomotive du développement socio-économique du Maroc, dira-t-il, ajoutant que : « Ces réalisations sont louables. Elles sont même exemplaires. Elles nous encouragent et nous motivent. Elles nous poussent à persévérer et nous engagent à redoubler d’effort. La nouvelle ère qui s’ouvre à nous, impulsée par la vision de Sa Majesté Le Roi que Dieu l’Assiste, requiert un engagement de toutes et tous. Elle requiert encore plus d’abnégation et d’implication, au service de notre pays et de nos concitoyens ».
« En ce sens, il nous faut encore œuvrer pour dépasser certaines limites que nous ressentons. Des limites qui nous empêchent pour le moment de transformer de manière concrète les énergies communes et un dessein commun. Il s’agit notamment de :
* Notre croissance économique qui reste insuffisante pour créer de l’emploi de façon soutenue ;

  • Les investissements réalisés ne créent pas toujours suffisamment de valeur ajoutée ;
  • Les disparités territoriales en termes d’investissement sont flagrantes, puisque 2/3 des investissements sont effectués dans 3 régions (Région de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kenitra, et celle de Tanger – Tétouan – Al Hoceima) ;
  • L’investissement privé demeure faible puisque deux tiers des investissements sont assurés par le secteur public, alors que la tendance est inverse dans les meilleurs pratiques ailleurs dans le monde ;
  • Une formation académique et professionnelle parfois en déphasage par rapport aux attentes du marché de l’emploi.
  • Ces insuffisances impactent toutes les régions du Maroc. Elles ne sont toutefois pas insurmontables pour peu que l’on veuille faire converger les volontés et les forces vives de la nation.
    Dans ce cadre, ce Gouvernement est déterminé, en concertation avec tous les partenaires, parlement, société civile, opérateurs économiques en vue de prendre les mesures qui s’imposent et ce, conformément aux Hautes Orientations Royales et aux recommandations du Nouveau Modèle de Développement.
    Dès lors, nous devons nous assurer :
    D’une meilleure cohérence verticale entre orientations stratégiques et politiques publiques ;
  • D’une meilleure convergence horizontale entre ces politiques ;
  • D’une meilleure convergence régionale et enfin ;
  • D’un suivi rapproché de l’action publique.
  • D’une meilleure cohérence verticale entre orientations stratégiques et politiques publiques ;
  • D’une meilleure convergence horizontale entre ces politiques ;
  • D’une meilleure convergence régionale et enfin ;
  • D’un suivi rapproché de l’action publique.

Notre approche devra prioriser :

  • La facilitation des investissements nationaux et internationaux à travers la révision de la Charte de l’Investissement ;
  • La création de Zones d’Activités Économiques ;
  • La réduction des disparités régionales, en orientant les investissements vers l’ensemble des pôles et des régions ;
  • L’incitation à l’investissement et à l’entreprenariat, y compris chez les jeunes ;
  • La mise en cohérence entre formation académique et professionnelle et les réalités d’un marché d’emploi en constante mutation et de plus en plus exigeant ;
  • La simplification des procédures administratives.

Tous ces efforts requièrent une coordination renforcée entre les secteurs public et privé. Nous sommes tous appelés à faire converger nos moyens :

  • pour diversifier les ressorts de la croissance ;
  • pour mieux valoriser nos ressources humaines ;
  • pour assurer l’équité en matière d’inclusion ;
  • pour renforcer nos territoires et enfin ;
  • pour faire de toutes nos régions et donc la Région Tanger – Tétouan – Al Hoceima, non seulement un pôle majeur du développement économique de notre pays, mais aussi un pôle d’attractivité unique dans le pourtour méditerranéen.

De son côté, le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia estime que ce forum régional constitue une occasion importante pour échanger les expertises et les expériences, et formuler des idées et des propositions, afin de créer une vision collective tangible qui donne une valeur ajoutée aux infrastructures et potentialités dont regorge la région du Nord, et offre un terrain favorable à l’investissement, qui est l’un des piliers du développement durable et global, conformément aux Hautes orientations royales.
Le wali Mhidia a fait savoir que la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima connait, ces dernières années, un véritable essor de développement, grâce aux projets royaux, ce qui renforce son attractivité d’investissements à forte valeur ajoutée et augmente la performance du tissu économique, en volume et en valeur, notant que la région dispose des infrastructures nécessaires pour atteindre les objectifs escomptés, comme en témoigne la création d’une Cité des métiers et des compétences, qui sera inaugurée l’année prochaine, et la mise en place des mécanismes nécessaires pour stimuler l’investissement, en plus de la création d’une commission régionale de coordination, pour assurer la convergence des projets et la mise en œuvre des stratégies de développement et d’investissement.
En guise de conclusion, le wali Mhidia a insisité sur la nécessité de  l’implication de tous les opérateurs  dans le nouveau modèle de développement (NMD) qui exprime  la volonté du changement  au plus haut sommet de l’État, ainsi que l’inscription de tous les intervenants territoriaux dans les programmes et la création  d’une Banque régionale de projets prêts à l’investissement .

Cet événement a été ponctué par des ateliers thématiques sur « l’investissement et l’amélioration de la compétitivité et l’attractivité du territoire », « l’emploi et l’insertion sociale » et « la valorisation du capital humain ».
Ces ateliers ont mis l’accent sur l’importance de la cristallisation d’un modèle régional unifié de développement économique, l’orientation des investissements vers des secteurs porteurs à haute valeur ajoutée, l’identification des obstacles qui entravent l’attraction de l’investissement qualitatif et la recherche de solutions pour les surmonter, et la création de mécanismes visant à accompagner et à développer la culture entrepreneuriale.
Encadrés par des experts, des universitaires, des acteurs de la société civile et des élus, ces ateliers ont porté sur l’élaboration d’un diagnostic territorial de la réalité du secteur de l’emploi et l’insertion sociale dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la détermination des priorités sectorielles et territoriales pour orienter l’investissement public et privé, et l’évaluation des politiques actuelles adoptées en matière d’emploi et d’insertion sociale au niveau de la région, en plus de l’évaluation du système actuel de formation et de qualification, et le développement des cursus de formation.

 

 

 

À propos Romaisae

x

Check Also

Médina de Tanger Après «Msarya f’Mdina» la campagne de soutien aux commerces se poursuit

Après les premières journées intitulées «Msarya f’Mdina» (Un tour dans la médina- Cf notre précédente ...

Deuxième gisement de gaz au large de Larache

Dans un communiqué publié, lundi 10 janvier, la compagnie britannique Chariot a indiqué la découverte ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Ebauche du nouveau plan de développement régional 2022-2027

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed M’Hidia, et le président du Conseil régional, ...

%d blogueurs aiment cette page :