Accueil » Actualités » 16 nouveaux sites classés à Tanger

16 nouveaux sites classés à Tanger

16 nouveaux sites classés à Tanger
[size=8][color=#999999]Le 13-02-2016 à 12:29:58 [/color][/size][justify][size=12][justify] Au cours de l’année 2015, l’Inspection des monuments historiques à Tanger, en partenariat avec la wilaya de Tanger, a procédé à la réalisation de plusieurs «projets de classement s’inscrivant principalement dans le cadre de la protection et la valorisation du patrimoine architectural et archéologique de la région.

Parmi une quarantaine de dossiers relevant du patrimoine historique de la ville de Tanger, 16 sites ont été classés, mettant en avant des places publiques et des bâtiments datant de l’époque coloniale. Il s’agit, entre autres, de deux églises catholiques, des locaux du cinéma Mauritania ainsi que de plusieurs demeures traditionnelles et immeubles situés dans les rues de la Liberté, Salah Eddine Ayoubi, Marchane…

Outre cette opération d’inscription et de classement de ses sites culturels et historiques, Tanger a bénéficié de
ièrement de plusieurs projets visant la restauration et la mise en valeur d’un certain nombre de ses célèbres monuments, notamment les Grottes d’Hercule et le Parc Perdicaris. Il s’agit aussi de la restauration des anciennes murailles juxtaposant la zone portuaire, et ce dans le cadre du projet de reconversion du port Tanger-ville. Le secteur vient également d’être renforcé par le projet de restauration de Bab Fahs, considérée comme l’une des célèbres portes d’accès à l’ancienne médina.

Au cours des quatre de
ières années, 42 millions de dirhams ont été mobilisés pour la réalisation d’une série de projets visant la protection et la sauvegarde de plusieurs sites historiques de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Parmi les projets identifiés, figurent l’aménagement du site archéologique de Lixus et la réhabilitation de la Comandancia de Larache, dont les locaux datent de la période coloniale. Il s’agit aussi de la restauration de Dar Dbagh (tanneries) à Tétouan et d’un site archéologique à Ksar Sghir.

Conce
ant la province d’Al-Hoceima, celle-ci connaîtra la réalisation de plusieurs projets de réhabilitation de bâtiments et de zones historiques, et ce dans le cadre de l’ambitieux programme de développement (2015-2019), baptisé «Al Hoceima, ville phare de la Méditerranée» .[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :