Accueil » Actualités » Un officier de police devant le juge

Un officier de police devant le juge

Un officier de police devant le juge
[size=9][color=#999999]Le 13-08-2015 à 17:47:58[/color][/size][justify][size=12][color=#000033]L’officier de police, Abdelkader Nakhcha a comparu, lundi, en première audience, devant le juge du tribunal de première instance de Larache pour répondre au lourd chef d’accusation de : « trouble de l’ordre public ; humiliation d’un haut fonctionnaire ; violation de domicile ; humiliation de forces de l’ordre ; dérangement de l’autorité publique ; coups et blessures ; ivresse en public et conduite en état d’ivresse ».

L’histoire avait commencé il y a une semaine lorsque le policier en question avait observé un sit in bruyant devant la résidence domiciliaire du gouve
eur de la province de Larache pour protester contre l’utilisation dans le quartier »Al Magrib Al Jadid » où il demeure, de haut-parleurs utilisés dans le cadre du festival «Abdessamad El Kenfaoui» de théâtre et d’arts populaires.

L’officier de police avait, au préalable, tenté de faire taire les hauts parleurs qui le dérangeaient mais s’est confronté aux organisateurs du festival qui ont présenté une autorisation en bonne et due forme délivrée par le gouve
eur de la province.
Aussitôt, le policier protestataire a pris sa voiture et s’est dirigé vers la demeure du gouve
eur où il a fait un véritable tintamarre sonore avec son véhicule jusqu’à l’arrivée du premier responsable de la Sûreté provinciale et plusieurs éléments des forces de l’ordre qui ont procédé à son arrestation.

Les événements se sont ensuite précipités : sur ordre du procureur général près la Cour d’appel de Tanger, le policier a été placé en détention préventive. Au bout de trois jours, il est entré dans le coma et a dû être évacué sur l’hôpital Lalla Meryem.
Là encore, un nouvel incident est venu compliquer davantage la situation, lorsqu’un neveu du sieur Abdelkader Nakhcha est venu lui rendre visite. Empêché par un policier d’entrer à la chambre de son oncle, le visiteur se serait révolté et aurait agressé le policier de garde, ce qui a coûté à l’agresseur une arrestation et une accusation d’agression d’un agent de l’ordre public.
[/color][/size][/justify][center][size=19][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :