Accueil » Actualités » Tétouan : Une mère soupçonnée du meurtre de son nouveau-né

Tétouan : Une mère soupçonnée du meurtre de son nouveau-né

Tétouan : Une mère soupçonnée du meurtre de son nouveau-né
[color=#999999][size=09] 06-06-2018 à 11:02:12 [/size][/color]
[b][justify][size=12] Une femme de 42 ans soupçonnée d’avoir tué son enfant nouveau-né et avoir abandonné son corps près d’un étang a été arrêtée, mardi à Tétouan, par des éléments du service de police judiciaire relevant de la préfecture de police de la ville qui avait ouvert une enquête, samedi de
ier, après la découverte du corps du nourrisson étranglé et en état de décomposition avancée au quartier Kouilma, dans la banlieue de Tétouan.

Il s’agirait, apparemment d’un enfant né hors mariage dont la femme a voulu se débarrasser sous une quelconque pression.

Dans une déclaration à la presse, la militante associative Bouchra Ghiati, ancienne présidente de l’association de défense des droits des enfants INSAF a indiqué que « la mère et l’enfant sont tous deux des victimes dans ces cas”, estimant que la criminalisation des rapports sexuels hors mariage ne préserve pas la vie des enfants nés de couples non mariés. « L’enfant n’a pas à être tenu pour responsable du statut de ses parents au moment de sa conception », soutient-elle, soulignant la nécessité de faire réexaminer les lois pouvant constituer un danger pour l’enfant.

La militante suppose que « Cette femme aurait peut-être voulu avorter et n’a pas pu le faire parce que la loi le lui interdit et que les moyens ne lui permettent pas de recourir à l’avortement clandestin », soulignant que, souvent, en terme de grossesse, les mères célibataires ont peur d’aller accoucher dans un hôpital par crainte de se retrouver en prison. Mais ce n’est pas toujours le cas, fait remarquer Bouchra Ghiati estimant que des avancées permettent, entre autres, à la mère de donner son nom à l’enfant”.[/size][/justify][/b]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :