Accueil » Actualités » Tanger, ville ocre

Tanger, ville ocre

Tanger, ville ocre
[color=#999999][size=09] Le 27-02-2017 à 12:02:25 [/size][/color][justify][size=13][color=#333333] Les habitants de Tanger se sont réveillés, jeudi, dans une ville ocre, croulant sous un manteau de sable fin et de poussière rougeâtre, drainés du ciel par les pluies orageuses de la nuit précédente.

Une poussière humide intense a ainsi enseveli les rues, les immeubles et les véhicules et souillé le linge tendu sur les toits par les ménagères.

Apparemment, cet intriguant phénomène aurait touché d’autres villes du nord et de l’oriental qui ont revêtu le même aspect en quelques heures.

Selon les services de la météorologie nationale, il s’agirait d’un phénomène favorisé par les vents du Sud venant notamment de la région de Bouarfa, à une vitesse de 50 à 60 km/h, ayant déferlé sur l’Oriental et la rive méditerranéenne du royaume.

«Ces vents ont ramené des grains de sable et de la poussière qui étaient restés suspendus dans les airs et, lorsque les pluies se sont abattues, des eaux de couleur
« rouille » se sont déversées, laissant ainsi leur empreinte sur la ville de Tanger », explique-t-on, soulignant que ce même phénomène rappelle la pluie de «poissons» qui s’était abattue sur la ville de Safi, il y a des années.[/color][/size][/justify]
[center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :