Accueil » Art & Culture » Salon international de Tanger des Livres et des Arts ..

Salon international de Tanger des Livres et des Arts ..

Baisse de rideau sur la 20ème édition du Salon inte
ational de Tanger des Livres et des Arts
[color=#999999][size=09]Le 09-05-2016 à 10:52:20 [/size][/color][b][justify][size=10][color=#333333]L’Institut français du Maroc et l’association Tanger Région Action Culturelle ([color=#993300]ATRAC[/color]), organisent du 4 au 8 mai 2016 au Palais des institutions italiennes (Palais Moulay Hafid) à Tanger, la 20ème édition du Salon inte
ational de Tanger des livres et des arts sous le thème : « Tanger, ville symbole du fantasme au réel ».
Ce Salon qui s’est ouvert en milieu d’après-midi de mercredi,doit fermer ses portes dans la soirée de demain dimanche, au terme de cinq jou
ées pleines animées par une pléiade d’écrivains, d’artistes, d’académiciens, d’éditeurs, de cinéastes et de plasticiens, en présence d’un très nombreux public.[/color][/size][/justify][/b][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066]La cérémonie d’ouverture présidée dans l’après-midi de mercredi au palais des institutions italiennes (palais Moulay Hafid), par le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Yacoubi, s’est déroulée en présence de la consule générale de France à Tanger, Madame Muriel Soret ; du consul général d’Espagne à Tanger, M.ArturoReig Tapia ; dudirecteur général de l’institut français du Maroc, Jean Marc Berthon ; du directeur de l’institut français de Tanger ([color=#ff0000]IFT[/color]), Jérôme Migayrou ; du président de l’association Tanger région action culturelle, [color=#ff0000]Larbi R’miki [/color]; de son adjointe, Madame Malika Alaoui ; de l’écrivain [color=#ff0000]Tahar Ben Jelloun[/color] ; de plusieurs personnalités représentant les scènes culturelle, artistique et associative ainsi que l’intelligentsia et la société civile tangéroises.

Selon le directeur général de l’institut français du Maroc, Jean Marc Berthon, s’exprimant lors de cette séance inaugurale, ce Salon se veut un lieu où se croisent les disciplines, allusion faite aux concerts de musique, contes, ateliers, création artistique, expositions d’art contemporain et cinéma, entre autres, où chacun trouve sa place quelle que soit sa passion et sa sensibilité culturelle.

« L’ l’institut français du Maroccroit dans le pouvoir de la littérature et de l’art dans le traitement des grandes questions, et cette manifestation culturelle constitue un lien d’échanges d’idées et de débat entre des auteurs, des artistes et des penseurs, afin d’enrichir le paysage cultural marocain » a indiqué M. Berthon.
JérômeMigayrou, directeur de l’institut français de Tanger ([color=#ff0000]IFT[/color]) initiateur de l’évènement, estime, quant à lui, que ce salon est l’un des événements majeurs de la saison culturelle de la France au Maroc, au service de la culture, de l’éducation et de l’accès au savoir. Il a souligné le fait que quelque 800 intervenants on été accueillis durant les 19 éditions précédentes du Salon.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/salon.int.tanger.livres.arts490.jpg[/img][/center] [center] [size=9][color=#999999]Ph :Hamouda [/color][/size][/center]« Le choix du thème « Tanger, ville symbole du fantasme au réel » pour cette édition est dictée par la volonté de mettre en lumière la place qu’occupe Tanger au cœur des grands enjeux sociétaux, et en tant que ville symbole par son histoire et sa présence au bord du continent, ou elle décrit le monde dans sa complexité et ses aspirations, ainsi que de comprendre et d’expliciter l’image fantasmée de Tanger, a indiqué le directeur de l’IFT, ajoutant que ce salon est un rendez-vous phare des amoureux de mots, d’arts et du savoir au service de l’amitié franco-marocain ».

Pour Larbi R’miki, président de l’association Tanger région action culturelle, co-organisatrice de l’événement culturel, cette manifestation célèbre le livre, l’édition et le savoir qui invite le public tangérois à rencontrer plus de 60 écrivains qui sont venus pour penser au rapport du réel à la fiction dans la ville du Détroit.

«Ce salon représente le meilleur produit culturel au Maroc en général et dans la région de Tanger – Tétouan – Al Hoceima en particulier »,a-t-il indiqué, soulignant que cette édition propose de décrire les figures littéraires et artistiques légendaires de Tanger, à travers les puissances géographiques, historiques et artistiques qui caractérisent la ville, dans sa complexité passée et son ambition actuelle.

Le grand écrivain Tahar Ben Jelloun, qui était l’invité d’une conférence inaugurale sous le thème «Pourquoi Tanger est une ville romanesque ?», a, pour sa part, jeté la lumière sur la place qu’occupe la ville du Détroit sur le plan culturel aux niveaux régional, national et inte
ational, en tant que lieu d’inspiration d’écrivains et d’artistes de par le monde, et le rôle qu’elle joue actuellement en tant que hub africain et deuxième pôle économique du royaume.

Cette rencontre a été l’occasion de débattre de plusieurs œuvres de l’auteur dont « Hommes sous linceul de silence » « Harrouda », « Le mariage du plaisir » ou encore « Jour de silence à Tanger ».

La soirée inaugurale a été également marquée par le ve
issage d’une exposition collective d’œuvres d’art sous le thème de « La puissance géographique de Tanger » à la galerie Delacroix, suivie d’une somptueuse réception organisée par la Consule générale de France à Tanger en l’honneur des participants au Salon.
Cet événement de dimension inte
ationale et de grande portée culturelle, met à l’honneur cette année la ville de Tanger, en tant que symbole dans sa singularité, ses aspirations et ses espérances, mais aussi en tant que territoire de migration, ville frontière aux portes de deux continents, poumon économique au nord de l’Afrique, et cité au pouvoir artistique magique.

Ces différents aspects sont développés dans les sous-thèmes de “Tanger: ville frontière, territoire de migration”, “Tanger, Nord économique du continent africain”, et “Tanger et sa puissance géographique, ses histoires et son pouvoir artistique”, qui sont débattus dans le cadre de tables rondes, conférences, ateliers et autres rencontres avec d’éminentes personnalités du monde de la culture, de la dimension de Tahar Ben Jelloun, Yasmina Khadra, Edgar Morin et Sylvain Tesson, entre autres. Evidemment, ceci parallèlement aux nombreux stands d’exposition d’œuvres littéraires en plusieurs langues, notamment l’arabe et le français.
Mise à part la promotion des livres et des arts adressés à tous les âges, le public rencontre les libraires, éditeurs et associations culturelles exposantes, cela outre un programme riche à destination des jeunes, qui participent à des ateliers de lecture et de contes.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/salon.int.tanger.livres.arts492.jpg[/img][/center][center] [size=9][color=#999999]Ph :Hamouda [/color][/size][/center]Le Salon est également l’aboutissement de plusieurs actions menées en amont auprès des jeunes, dont l’étape finale du concours “Plaisir de lire”, organisé au profit des collégiens et lycéens, en partenariat avec les établissements de l’Académie régionale d’éducation et de formation, et la projection des films lauréats du concours étudiant “Pocket film”.

Le 7ème art est aussi à l’honneur avec une soirée du cinéma tangérois, organisée en partenariat avec la cinémathèque de Tanger, outre l’organisation de deux spectacles musicaux, aux sonorités métissées, qui sont donnés par la chanteuse, Oum, et le groupe, Gabacho Maroc.

En clôture, le public sera convié à une grande déambulation dans les rues de la ville jusqu’au Grand Socco, pour une exploration festive de Tanger, ville changeante, qui balance entre le fantasme de ses histoires puisées dans la légende et son futur ambitieux.

Depuis maintenant trois jours donc, et pendant encore deux jou
ées, le Palais des institutions italiennes (Palais Moulay Hafid) et la ville de Tanger vibrent au rythme de cette 20ème édition du Salon inte
ational de Tanger des Livres et des Arts qui regroupe artistes, écrivains, historiens et géographes qui projettent la ville de Tanger au-devant de la scène culturelle à travers, d’une part, ses figures littéraires, artistiques légendaires, dans un puissant imaginaire, et d’autre part, une réalité contemporaine marquée par une forte ambition Royale reflétée par des réalités évidentes et une mode
ité débordante dont s’imprègne le paysage urbain au fil des jours.

Tanger nous paraît ainsi dans son passé légendaire, son présent dynamique et son avenir florissant ..! [/color][/size][/justify]
[size=9][color=#000000]Par : Mohamed Abouabdillah [/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :