Accueil » Art & Culture » Quand le théâtre Cervantès sera-t-il cédé à la ville de Tanger ?

Quand le théâtre Cervantès sera-t-il cédé à la ville de Tanger ?

Quand le théâtre Cervantès sera-t-il cédé à la ville de Tanger ?
[color=#999999][size=09] Le 03-04-2017 à 10:40:50 [/size][/color][b][justify][size=12][color=#000000]Le théâtre Cervantès, loué pour un dirham symbolique à la ville de Tanger à partir de 1974, a définitivement fermé ses portes en 1993 après une ultime exposition à l'extérieur de la salle de spectacle qui tombait déjà en ruines. Au [color=#993300]20e siècle[/color], le mythique bâtiment a accueilli de nombreuses manifestations, pièces de théâtres, projections de films et même des meetings politiques.

C'est un bijou [color=#993300]architectural [/color]qui tombe en ruines, au grand dam des associations culturelles et amoureux du patrimoine de Tanger. Propriété de l'Espagne depuis [color=#993300]1928[/color], le grand théâtre Cervantès, construit par un riche commerçant espagnol en 1913, est à l'agonie depuis plus de trente ans..[/color][/size][/justify][/b][justify][size=12][color=#000066]Fin 2015, l'Espagne annonçait la cession imminente du bâtiment au Maroc, après des années de négociations. Mais l'accord tarde à être signé. En cause: la double crise gouve
ementale, vécue d'abord par l'Espagne en 2016, qui a mis dix mois à former un gouve
ement, puis par le Maroc qui attend la formation du sien depuis près de six mois.

La lenteur du protocole de cession du théâtre a fait l'objet d'une question au gouve
ement espagnol par un député, ce qui a révélé que les discussions entre les deux parties sont toujours en cours.

En janvier 2016, l'Espagne avait envoyé un projet de protocole de cession au Maroc. Ce de
ier avait répondu en juillet en proposant une série d'amendements et l'ambassade d'Espagne à Rabat avait fait une contreproposition.

Cela fait plus de dix ans que l'Espagne et le Maroc cherchent une solution pour stopper la décrépitude des lieux. Au début des années 2000, l'Espagne exigeait que l'environnement du théâtre soit amélioré avant de le céder au Maroc.

La question de la rentabilité du lieu, dont la restauration pourrait coûter entre 20 et 30 millions de dirhams, a également ralenti les négociations, tout comme le rôle que le nouveau théâtre pourrait jouer. L'Espagne souhaite que la bâtisse, une fois passée aux mains du Maroc, devienne un centre culturel polyvalent, dont la programmation serait en partie liée à la culture espagnole, en vertu des accords de coopération culturelle signés par les deux pays.

Une autre question en suspens conce
e le comité mixte qui assurera la remise en état du bâtiment. Le Maroc voudrait que ce comité ne dure que le temps des travaux, alors que l'Espagne souhaiterait qu'il continue d'avoir un rôle une fois le théâtre restauré, pour décider notamment des activités qui seront développées dans le nouveau centre culturel.

Enfin, pour l'Espagne, selon le projet de protocole de cession, le théâtre devra être utilisé « aux fins d'utilité publique et de l'intérêt social de la promotion à la fois de la culture espagnole et marocaine ». La programmation du nouveau centre culturel devra être développée en fonction des critères du comité mixte, auquel pourront participer « d'autres institutions inte
ationales ».

Tout cela nous ramène à la question suivante : « Quand le théâtre Cervantès sera-t-il cédé à la ville de Tanger ? ».[/color][/size][/justify][center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :