Accueil » Actualités » Procès du gendarme blasphémateur : ça patine

Procès du gendarme blasphémateur : ça patine

Procès du gendarme blasphémateur : ça patine
Le 17/06/2015 à 10:22:54

L’affaire avait éclaté en novembre 2014, lorsque plusieurs inte
autes avaient fait circuler une vidéo montrant un gendarme qui blasphémait violemment au volant de sa voiture de fonction, insultant des prévenus assis à l’arrière du véhicule.

Le gendarme en question avait ensuite été suspendu de ses fonctions.

Plusieurs mois se sont écoulés et la justice n’arrive toujours pas à dire son mot. Le dossier a été transféré du tribunal pénal au tribunal correctionnel de Ain Sebaa qui s’est finalement déclaré incompétent et s’est dessaisi du dossier.

L’avenir de ce dossier reste en suspens puisque le tribunal correctionnel n’a pas émis de recommandations quant à la juridiction apte à le traiter.

Rappelons que le dossier avait d’abord été entre les mains du tribunal pénal. Le procureur général a ensuite remis la procédure entre les mains de la gendarmerie. Ensuite le gendarme a été inte
é dans un hôpital psychiatrique avant d’être récupéré par la gendarmerie royale et de faire des aveux complets. Or, quelques mois après que le juge d’instruction s’est saisi de l’affaire, le gendarme s’est rétracté pour déclarer que les voix qu’on entendait dans la vidéo étaient trafiquées

À propos admin

x

Check Also

Les effets destructeurs redoutables de l’alcool sur la conviction religieuse ; la santé ; la vie sociale ; la stabilité familiale ; l’avenir des enfants ; la liberté individuelle et les moyens économiques

L’objectif de cet article est de rétablir la confiance et aider les consommateurs d’alcool, en ...

Début du Ramadan 1442/2021 : Mercredi 14 avril 2021

Le début et la fin du prochain  mois de Ramadan sont déterminés par l’observation du ...

La CGEM à Tanger: Evaluation de l’entreprenariat et création d’un institut de formation des PME

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj , a ...

%d blogueurs aiment cette page :