Accueil » Actualités » Pélerinage sur les lieux de la Bataille des Trois Rois de personnalités illustres de la société d’histoire de l’indépendance du Portugal

Pélerinage sur les lieux de la Bataille des Trois Rois de personnalités illustres de la société d’histoire de l’indépendance du Portugal

Une importante délégation de personnalités illustres, membres de la Société d’Histoire de l’Indépendance du Portugal ( SHIP) effectuera du 16 au 20 Septembre prochain, un pèlerinage à El Ksar Kebir où, eut lieu, il ya 440ans, la Bataille de Ouad Al-Makhazine, , restée célèbre dans l’historiographie marocaine, comme la Bataille des Trois Rois, et dans l’historiographie européenne, comme « O desastre de Alcàcer Quibir » (Le désastre de Ksar Kebir).
Initié par la SHIP, en partenariat avec l’ Institut Luso-Arabe de Coopération, (ILAC) que préside le dignitaire Dr. Manuel Pechirra , ce voyage a pour objet de rendre hommage au Roi portugais Dom Sebastian ainsi qu’au Roi du Maroc Abdelmalek Al-Mu’tassim Saadi qui avait repoussé l’offensive militaire du Portugal et de ses alliés , en 1578.
L’on sait que le sultan déchu , Mohammed Al – Mutawakil avait promis à la Couronne du Portugal la concession de tous les ports du Maroc et rétrocession des places fortes portugaises sur le littoral atlantique et méditerranéen, qui avaient été libérées entre 1510 et 1550, contre l’aide portugaise pour récupérer le trône du Maroc.
Le jeune Roi du Portugal, Dom Sebastiâo se lança aussitôt dans cette aventure, débarquant à Asilah pour atteindre peu de temps après, la plaine de l’Oued Al Makkazine, un affluent du Loukkos, près de la ville de Ksar El Kebir, pour rencontrer les troupes d’Abdellmalek Al Mu’tassim Saadi, dans une bataille qui n’aura duré que quelques heures, ce lundi matin, 4 Août 1578 et qui a eu, pour le Maroc et le Portugal, les conséquences que l ’on connaît.
Des étudiants de la ville universitaire portugaise, de Coimbra, aujourd’hui jumelée avec la ville marocaine de Fez, avaient noté, in situ, lors d’une visite a « Alkàcer Quibir », il y a plus d’un demi-siècle, que « tant de soldats portugais avaient combattu, il y 440 ans, sur cette plaine de l’Oued Makgazine , rêvant de servir la grandeur civilisationnelle de l’Empire Portugais ».
Bien entendu, la Bataille des trois Rois doit s’inscrire dans la logique de son temps où la force, sous toutes ses formes, comme moyen d’expansion, d’asservissement et d’exploitation, dominait les rapports entre peuples et Etats.
C’est, d’ailleurs, dans cet esprit de conciliation, d’amitié et de coopération que la ville de Ksar El Kebir a placé son « grand Festival d’Eté 2018 », sous le signe de « De la confrontation militaire à la rencontre civilisationnelle » , comme symbole des « retrouvailles » luso-marocaines, à partir d’une nouvelle vision de l’avenir commun qui met en valeur les vertus de l’amitié, de la coopération et de la complémentarité, entre les peuples des deux rives de la Méditerranée.
L’idée de la visite de Ksar El Kebir revient à M. Vasco Callixto, membre de l’Institut Bartolomeu de Gusmâo qui a été retenue par le Président de la SHIP, Dr. José Alarcâo Troni et vice-président du Conseil de l’Institut Luso-Arabe de Coopération (ILAC).
La délégation portugaise, forte de plus de 25 membres, arrivera à Tanger le 16 Septembre à 23.40 et se rendra à « Alcàcer Quibir » le 18 Seprembre après la visite des villes d’Asilah et de Larache. Le lendemain, 19 Septembre sera consacré à la visite de Ksar Seguir où a présence portugaise se fait toujours sentir à travers les magnifiques fortifications de ce qui avait été l’un des plus grand ports de la Méditerranée .
De retour à Tanger, la délégation visitera la Place Faro, installée sur le Mirador de la Place de France ainsi que les musées de la Légation Américaine et de la Kasbah, le Cap Spartel et les Grottes d’Hercule. Le retour à Lisbonne aura lieu le lendemain Jeudi 20 Septembre à 5.35.
Pour régler les de
iers détails de cette visite qui retient particulièrement l’attention des milieux universitaires et intellectuels de Lisbonne, une réunion a eu lieu, la semaine de
ière, au Palais de l’Indépendance de Lisbonne, en présence du Président de la SHIP, le Dr. José Alarcâo Trony, du président de l’Institut Luso Arabe de Coopération, le Dr . Manuel Pechirra, l’Homme par qui passent toutes les grandes idées et les grandes initiatives en faveur du renforcement des relations du Portugal avec le monde arabe, le Maghreb et, plus particulièrement, le Maroc, le Dr.Vitor Oliveira, auteur de la biographie générale du Roi Sebastiâo, le Dr. Pedro de Avillez, édireur de la collection « grandes batailles de l’histoire du Portugal » et Luis Costa e Sousa, auteur de l’ouvrage « Alcàcer Quibir, Visâo ou délirio de um Rei (Vision ou délire d’un Roi )
Une assistance de choix a tenu à prendre part aux travaux de cette réunion préparatoire du voyage au Maroc que la SHIP et l’ILAC placent sous le signe du « renforcement des relations exemplaires existant entre le Portugal et le Maroc » et dont le compte rendu fera l’objet d’une brochure illustrée qui sera élaborée et éditée ultérieurement.

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :