Accueil » Actualités » Pas de prison pour les journalistes

Pas de prison pour les journalistes

Pas de prison pour les jou
alistes
[size=8][color=#999999] Le 07-01-2016 à 17:44:00 [/color][/size][justify][size=12][justify] La première mouture du Code de la Presse avait suscité une puissante levée de boucliers des professionnels en raison de peines étranges qui y figuraient, indirectement. Ainsi, un jou
al poursuivi en justice pouvait être suspendu avant décision d’un tribunal. Mais surtout, des passerelles existant entre le code de la presse et le code pénal menaçaient des jou
alistes de tomber sous le coup d’une interdiction des droits, mais aussi de 26 peines de prison, pour raisons diverses

La nouvelle version récemment adoptée par le Conseil de gouve
ement, ne comporte, par contre, aucune peine privative de liberté à l’encontre de jou
alistes, et cela est essentiel.

Autrement dit, un juge ne pourra recourir au code pénal que si l’acte reproché à un jou
aliste ne figure pas dans le texte dédié à la presse. [/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Trois communiqués focalisés sur La Femme et les Jeunes du Nord

Dans le cadre d’une vaste  campagne de communication, à l’occasion de la commémoration de la ...

Après un léger déclin conjoncturel, on relève une Renaissance culturelle à Tanger

La cité pittoresque de Tanger a , de tout temps, été le berceau de différentes ...

Nador Saisie de 5000 comprimés d’ecstasy

Dans la soirée de samedi dernier,  la police judiciaire de Nador a procédé à la ...

%d blogueurs aiment cette page :