Accueil » International » Par prudence ou par crainte, le chef du Polisario annule sa visite en Espagne

Par prudence ou par crainte, le chef du Polisario annule sa visite en Espagne

Par prudence ou par crainte, le chef du Polisario annule sa visite en Espagne
[color=#999999][size=09] Le 28-11-2016 à 16:44:12 [/size][/color][b][justify][size=12][color=#000000] Brahim Ghali, chef du Polisario, qui devait effectuer une visite en Espagne, en Catalogne plus précisément, les 19 novembres courant, a annulé son voyage car un juge de l’Audience Nationale souhaite l’entendre pour crimes contre l’humanité, tortures et disparitions forcées. Ghali craint une éventuelle incarcération, ce qui ferait désordre dans un groupe qui se trouve déjà dans une certaine confusion.

Le chef du front Polisario, accusé de tortures et de crimes par d’anciens opposants sahraouis dans les camps de Tindouf, avait été cité à comparaître devant le tribunal le 19 novembre courant, en tant qu’accusé.
Il est poursuivi au même titre que d’autres membres du Polisario pour le même chef d’accusation.

Rien n’indique qu’il aurait été incarcéré s’il s’était rendu à la convocation, mais rien ne prouve non plus qu’il aurait été laissé en liberté. Cependant, sa décision d’annuler son voyage sonne comme un aveu. On ne peut en effet considérer la justice espagnole comme défaillante et si le juge demande son incarcération, il sera difficile à Brahim Ghali de prouver sa bonne foi…

L’annulation de la visite n’a pas été explicitement annoncée… c’est plutôt gênant. Mais on proclame, dans la presse du Polisario, que le Commandant en chef se rendra dans les zones de guerre, pour rencontrer les commandants des régions militaires et s’enquérir de la situation à Gargarate…

Le problème pour le chef du Polisario est que, en annulant sa visite et en ne répondant pas à la convocation de la justice, il risque de se voir placé sous mandat de recherche inte
ational, ce qui est désastreux pour l’image des indépendantistes, déjà bousculée par les accusations de détou
ements de l’aide humanitaire inte
ationale, par le refus de recensement des populations des camps et par les très lourds soupçons de collusion avec les groupes terroristes qui infestent la région du Sahel, et aussi un peu le grand sud algérien.[/color][/size][/justify][/b]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :