Les Professionnels de la pêche en Conclave à Tanger

Localisation des navires de pêche par satellite (VMS) Les professionnels de la pêche en conclave à Tanger

La Chambre des pêches maritimes de la Méditerranée a organisé, le 13 mars courant à l’hôtel Cesar à Tanger, une importante rencontre des professionnels de la pêche qui ont débattu de la problématique de localisation des navires de pêche par satellite (VMS) mis en place par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime dans le cadre du plan Halieutis. Ce système est géré actuellement par la société de radio électronique maritime (SOREMAR), le seul opérateur au Maroc. Une situation inadmissible pour les opérateurs du secteur de la pêche qui dénoncent les contraintes liées à l’inexistence d’une concurrence sur ce marché, à savoir les coûts élevés de réparation et la perte de temps en cas de problèmes techniques. La rencontre de Tanger appelle à l’ouverture du marché du VMS à tous les opérateurs du secteur dans le cadre de la loi de la concurrence en vigueur au Maroc, et a examiné, à l’occasion, l’offre d’un nouvel adjudicataire : la société française « CLS », leader mondial de la collecte de données et localisation par satellite.

***

Le 23-03-2015 à 09:53:38

Le VMS, c’est quoi au juste ?

Le VMS est un système de surveillance par satellite des navires de pêche qui fou
it à intervalles réguliers des données sur la position, la route et la vitesse des navires aux autorités de pêche.
Il est obligatoire pour les navires de pêche professionnelle de plus de 12 mètres, sous pavillon de l’Union européenne, depuis le 1er janvier 2012.

Par ailleurs, les navires non européens de cette taille doivent être équipés d’un dispositif de repérage par satellite en état de fonctionnement lorsqu’ils se trouvent dans les eaux communautaires.

Ce système est adopté aussi par le Maroc pour sécuriser sa flotte de pêche. Le suivi des navires de pêche au niveau du Centre national de surveillance des navires de pêche (CNSNP) est assuré par le logiciel de surveillance VMS qui permet un contrôle rigoureux. Il réalise un suivi visuel et un suivi par requêtes informatiques interrogeant la base de données, en catégorisant les navires visuellement par couleur selon leurs techniques de pêche et leurs zones d’activité.

La rencontre de Tanger

La rencontre de Tanger a connu la participation des présidents des quatre chambres des pêches maritimes, ceux des deux confédérations de pêche au Maroc, ainsi que des professionnels du secteur de la pêche opérant au niveau national.

Ouvrant les travaux, le président de la Chambre des pêches maritimes de la Méditerranée, Youssef Benjelloun, a évoqué la nécessité de chercher de nouveaux opérateurs dans le domaine de l’installation du VMS, qui devrait, selon lui, contribuer à la mode
isation de ce type de contrôle et à l’amélioration des services offerts aux armateurs et aux pêcheurs.

M. Benjelloun qui a souligné l’importance de ce système de positionnement et de suivi continu des navires de pêche, a rappelé que le ministère de tutelle a lancé récemment un appel d’offres pour installer un programme informatique auquel plusieurs sociétés pourront postuler , permettant ainsi à d’autres opérateurs d’intégrer ce marché, et annonçant que c’est la société française CLS, leader mondial de la collecte de données et localisation par satellite, qui a emporté le marché.

A ce propos, le représentant présent de ladite société , Benjamin Ca
e, a expliqué que CLS propose des solutions de géolocalisation maritime, d’observation et d’aide à la décision pour orienter les pêcheurs vers les zones de pêche favorables, pour gagner du temps et du carburant, notant qu’une autorisation auprès de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) est en cours de réalisation, pour une intégration effective au marché marocain.

«Le système proposé par notre société comporte un logiciel intégré qui est composé de données satellite de surface et de météo » indique M. Ca
e, estimant que le choix du Maroc est basé sur son positionnement stratégique et ses ressources halieutiques importantes.

La société CLS, créée en 1986, contrôle une flotte de 16.000 bateaux de pêche de par le monde, qui sont équipés avec la solution VMS, offrant des opérations de satellites pour le positionnement, la collecte de données, la surveillance environnementale et la gestion durable des ressources marines, a conclu Benjamin Ca
e
Pour le maire de Tanger, Fouad El Omari, le rôle que joue le secteur de la pêche en tant que moteur de développement socio-économique aux niveaux régional et national est d’une importance capitale pour l’économie marocaine eu égard au potentiel halieutique important et à la richesse diversifiée en poissons dont regorge le royaume.

« Le développement de la pêche maritime au Maroc passe par la mise en place d’une politique globale et intégrée, en concertation avec les professionnels du secteur » estime le maire de Tanger, appelant à une ouverture sur les expériences mondiales réussies dans ce domaine, afin d’être en phase avec les normes inte
ationales en vigueur et d’accompagner les avancées technologiques en la matière.

À propos admin

x

Check Also

Spéculation urbanistique : Un espace vert converti en zone d’habitation

« Notre but ultime est d’adapter un Code de l’urbanisme se fixant comme objectifs de ...

Al Irfane : Découverte d’un cadavre en décomposition

Dans l’après-midi de jeudi, la police judiciaire alertée par les habitants d’un immeuble de la ...

Trafic de drogue : Saisies-records de 568000 comprimés d’ecstasy à Tanger Med et 49000 à Nador

Samedi 1er juin courant, les services sécuritaires au port Tanger Med ont procédé à la ...

Aller à la barre d’outils