Accueil » Actualités » Les patients thalassémiques seront désormais soignés à Tanger et à Tétoun

Les patients thalassémiques seront désormais soignés à Tanger et à Tétoun

Les patients thalassémiques seront désormais soignés à Tanger et à Tétoun
Le 28-05-2015 à 15:32:01

La Thalassémie ou plutôt les thalassémies (alpha et bêta), sont des formes d’anémies héréditaires associées à une déficience des globules rouges.
Cela se traduit par une anémie assez importante. On observe également une hypertrophie de la rate et des déformations du crâne et des os longs chez les jeunes malades qui, sans traitement, ont une espérance de vie atteignant rarement 8 ans dans les formes graves.

Appareil de déleucocytation

La maladie se présente cliniquement sous trois degrés de gravité : majeure, intermédiaire et mineure. Seules les thalassémies majeures et intermédiaires nécessitent un traitement qui repose sur une transplantation de moelle, nécessitant un donneur de moelle, généralement un proche de la famille du patient. Ce traitement suscite l’espoir, certes, mais présente des risques graves. Il existe, néanmoins, un traitement palliatif consistant en des transfusions sanguines en fonction du dosage de l’hémoglobine. Cette transfusion doit se faire une fois par mois, à l’aide d’appareillage médical approprié et coûteux, notamment un appareil de déleucocytation, c’est-à-dire une suppression des leucocytes du sang. Le traitement consiste en des transfusions sanguines. L’élimination de l’excès de fer (surcharge martiale) dû à l’apport extérieur chronique de sang et à la mort prématurée des globules rouges mal formées (apoptose) est indispensable.

Jusqu’à présent ces transfusions se pratiquaient uniquement à Rabat, et les jeunes thalassémiques de Tanger et du nord étaient dans l’obligation de se déplacer une fois par mois à Rabat pour se faire transfuser le sang, une opération vitale pour eux. On imagine le pénible déplacement, la fatigue et les frais que cela engendre aux jeunes malades et à leurs parents.
Le témoignage émouvant de la mère d’un enfant thalassémique tangérois, révèle que cette maman est contrainte de se déplacer chaque mois à Rabat avec son fils affaibli par la maladie. Le voyage coûteux pour cette famille modeste, se fait généralement de nuit afin d’économiser les frais d’hôtel. La maman et le jeune patient arrivent à Rabat vers 4 heures de matin. Ils se rendent directement à l’hôpital où d’autres patients venus de différentes régions du Maroc font déjà la file à l’entrée de l’hôpital. La mère tangéroise et son enfant malade attendent souvent plusieurs heures avant de pouvoir accéder aux soins. Ensuite, sans boire ni manger à leur faim, ils reprennent immédiatement le chemin de Tanger, encore par voyage de nuit. Un véritable calvaire mensuel.

Et c’est là où sont intervenus trois clubs du Rotary inte
ational : le Rotary Tanger Doyen ; le Rotary Tanger Détroit et le Rotary Tanger Spartel, qui ont formé une commission tripartite pour étudier le problème et proposer une solution.

Grâce à une aide de leur Fondation rotarienne et en partenariat avec un club Rotary italien, la commission ad hoc, après une année d’efforts soutenus et de démarches astreignantes auprès de différents organismes dont le département de la Santé, est parvenue à convaincre les différents partenaires et à réunir les fonds nécessaires pour acheter un appareillage spécialisé qui a été fou
i gracieusement au Centre régional de transfusion sanguine à Tanger et à celui de Tétouan. La cérémonie officielle d’installation de cet appareillage a eu lieu cette semaine en présence du délégué préfectoral de la santé ; du corps médical et paramédical conce
é, des Rotariens de Tanger et de Tétouan, de représentants associatifs et de parents d’enfants thalassémiques.

Ainsi, grâce au Rotary, les patients atteints de thalassémie peuvent désormais être soignés à Tanger et à Tétouan.
En outre, grâce à un partenariat avec deux laboratoires locaux d’analyses médicales, les clubs rotariens ont lancé une campagne gratuite au profit des personnes qui solliciteraient un dépistage de la thalassémie.

D’autre part, selon le médecin directeur du Centre de transfusion sanguine de Tanger, l’appareillage fou
i par le Rotary servira, non seulement à soigner les patients thalassémiques, mais aussi à mieux conserver le sang destiné aux opérés et aux blessés des accidents de la route, entre autres patients.
Le Rotary Inte
ational est une organisation qui rassemble 34 738 clubs présents dans près de 200 pays comptant au total 1 125 000 membres appelés rotariens.

L’association, dont le siège se trouve aux USA, se présente comme une organisation apolitique et ouverte qui encourage une haute éthique civique et professionnelle et œuvre pour faire progresser l’entente et la paix dans le monde. Sa devise première est « Servir d’abord », c’est à dire servir la paix, servir la santé, servir l’environnement, et en un mot, servir l’humanité. C’est grâce au Rotary inte
ational que le fléau de la poliomyélite est quasiment éradiqué dans le monde.

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :