Accueil » Sport » L’entraineur de Fnideq WALID REGRAGUI : la révélation du championnat

L’entraineur de Fnideq WALID REGRAGUI : la révélation du championnat

L’entraineur de Fnideq WALID REGRAGUI : la révélation du championnat
[color=#999999][size=08]Le 24-02-2016 à 14:06:59 [/size][/color][justify][size=12][justify]« L’IRT est un sérieux prétendant au titre du championnat parce qu’il a un merveilleux public, un grand entraineur et des joueurs expérimentés » c’est la déclaration de Walid Regragui l’entraineur du FUS leader actuel après la victoire de son équipe au Grand Stade de Tanger. Quelle modestie, quelle sportivité !Un homme sage, un intellectuel sportif, une éducation exemplaire, un fair-play remarquable, aucune contestation des décisions de l’arbitre, aucun avertissement sur le banc de touche, Walid Regragui est l’entraineur type et révélation de la Botola .Aucune vedette dans l’effectif joueurs qu’il entraine ,il travaille avec des jeunes talents .Trois saisons au FUS ,une coupe du trône, une finale ratée aux tirs des pénaltys et un fauteuil de championnat au premier tour, il est le meilleur entraineur de la saison écoulée titre déce
é par la presse nationale. Agé à peine de 40 ans, il est le coach le plus jeune de la division de l’élite. Bien qu’il soit franco-marocain avec une double nationalité, il adore le Maroc.

On lui reproche de méconnaitre la langue de ses ancêtres puisqu’il parle très peu le dialecte arabe avec un interprète pour les points de presse mais il ne « rougit jamais » de l’éducation et de la formation reçues en France. Walid Regragui souhaite entrainer un jour une formation nordiste le MAT ou l’IRT parce qu’il veut revivre cette ambiance et chaleur humaine qu’il avait connues en Espagne lorsqu’il était joueur professionnel au Racing de Santander. « Je suis heureux au FUS.

Malheureusement, le club n’a pas un grand public. Je suis émerveillé par ce qui se passe à Tétouan et à Tanger ».A vrai dire, cette passion pour le nord ne vient seulement des encouragements des supporters, elle vient aussi des origines de sa famille qui vient de Fnideq la petite ville des footballeurs. Né le 23 septembre 1975 dans la petite localité française de Corbeil-Essonnes, il devait commencer une carrière de footballeur avec beaucoup de retard à l’âge de 22 ans au modeste club de sa ville natale. Rudy Garcia l’entraineur champion de France avec Lille et demi-finaliste de coupe d’Italie avec Rome fit sa découverte pour l’engager à Toulouse puis à Ajaccio.Le grand « saut » de sa carrière fut sans aucun doute le contrat de footballeur avec le Racing de Santander pour occuper le poste d’arrière droit à la liga. De nouveau, un retour triomphal en France dans les rangs de Dijon et de Grenoble avant de terminer la carrière de footballeur au MAT de Tétouan.

Poursuivant sa formation d’entraineur sous l’encadrement des professeurs encadreurs français, il décrocha le diplôme d’entraineur. Au Maroc, il fut nommé entraineur adjoint de l’équipe nationale A pour travailler aux cotés de Rachid Taoussi :un bref parcours qui aurait dû se prolonger avec la désignation de Badou Zaki sur le banc de touche marocain. Pourrait-on voir un jour Walid Regragui à la tète de la sélection marocaine comme responsable numéro un :pourquoi pas car tant qu’il y a la vie, il y a l’espoir. Qui vivra verra !.[/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :