Accueil » Art & Culture » Le film Ayouch entre plainte classée et fausse agression

Le film Ayouch entre plainte classée et fausse agression

Le film Ayouch entre plainte classée et fausse agression
Le 12-06-2015 à 15:54:50

Deux affaires en justice, en rapport avec le film controversé Much loved de Nabil Ayouch. La première, à Marrakech, conce
e la plainte contre la production du film, déposée par l’association de défense des citoyens, et la seconde est cette agression au couteau dont aurait été victime un acteur.

Pour la première affaire, le parquet a décidé de classer la plainte. La police devait en principe ouvrir une enquête préliminaire et recueillir les dépositions du réalisateur et des comédien(ne)s qui ont joué dans le film. Mais pour une raison qu’il n’a pas expliquée, et il n’a pas à le faire, le procureur a décidé de classer l’affaire, sans suite. Il semblerait que ce soit également pour éviter les prolongements extérieurs plutôt néfastes pour l’image du pays en cette saison touristique qui démarre et puis, quoi dire et que demander aux acteurs ? Le film est assez parlant sur la prostitution à Marrakech.

Conce
ant la deuxième affaire il s’avère que l’ acteur aurait menti : l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a démontré que le dénommé Youssef Ahl Sidi DehouIdrissi « n’a jamais été victime d’une agression à l’arme blanche par un inconnu » en raison de sa participation au film contesté de Nabil Ayouch et qu’il s’agissait d’une altercation entre la supposée victime et l’un de ses amis à cause d’un différend personnel.

Le comédien est inculpé par le parquet pour « divulgation de fausse information ». et le procureur estime qu’il s’agit d’une banale dispute de quartier qui a dégénéré et que tout cela n’a aucune relation avec le film, comme le prétendait l’acteur.

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :