Accueil » Région & La ville » La région de Tanger en deuxième position

La région de Tanger en deuxième position

Création d’entreprises : La région de Tanger en deuxième position
[color=#999999][size=09] 25-06-2018 à 16:25:41 [/size][/color]
[b][justify][size=13] Les données de l’ Office marocain de la propriété industrielle et commerciale(OMPIC) à fin avril 2018 montrent qu’il y a eu création de [color=#993300]32.232 entreprises[/color] au niveau national, dont 16.901 entreprises personnes morales 15.331 entreprises personnes physiques

Si Casablanca-Settat se maintient en tête des régions où il y a le plus de créations, avec une légère augmentation à fin avril : 7.430 entreprises contre 7.171 un an auparavant, c’est la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui contribue le plus à la performance nationale, avec 6.026 entreprises créées au cours des quatre premiers mois de 2018, soit 1.900 entreprises de plus qu’en 2017 ([color=#993300]+46%)[/color].

Devenue, en 2016, la deuxième région au Maroc en termes de création de nouvelles entreprises, derrière Casablanca-Settat et devant Rabat-Salé-Kénitra, la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima profite:
– des plans de développement initiés par le Roi et en cours de déploiement: Tanger-Métropole, Tétouan 2018, Al Hoceima Manarat Al Moutawassit.

– du dynamisme créé par les écosystèmes automobiles, constructeur (Renault-Nissan) et équipementiers (câblage…)
– du port Tanger Med et des différentes zones d’activités créées : zones industrielles à régime normal, zones franches…
– de sa vocation touristique.
– et de la poursuite du développement de projets immobiliers, notamment dans le segment social.
Quasiment 100% (99,8%) des entreprises créées dans la région sont des SARL (39% à associé unique), ce qui reflète la structure au niveau national.

Toutefois, les deux tiers des entreprises créées dans la région sont des personnes physiques, contre presque 50/50 au niveau national.

Cette répartition explique le fait que 70% des entreprises créées ces quatre de
iers mois opèrent dans le secteur du commerce, suivi de loin de ceux des services divers (16%) et du BTP & immobilier (13,65%).
Par ailleurs, près de 82% des entreprises sont créées par des hommes et les deux tiers sont localisées dans la ville de Tanger.

Notons qu’au cours de la même période, 208 entreprises sont entrées en phase de dissolution et 178 entreprises ont été radiées (contre respectivement 317 et 198 à la même période en 2017). Au niveau national, ces deux indicateurs s’élevaient à fin avril à 2.064 et 1.796 entreprises.

Près de 60% de ces entreprises ont moins de 5 ans d’existence. Elles opéraient principalement dans le commerce (31%), le BTP (22%) et les services divers 15%.
Enfin, soulignons qu’en termes de nombre d’entreprises en activité (plus de 1,6 million d’entités), Tanger est toujours troisième (175.313), derrière Rabat (220.447) et Casablanca (498.580). Mais au vu du rythme actuel des créations, la région pourra passer deuxième en quelques années… [/size][/justify][/b][right][size=9][color=#999999] Ph : MAP[/color][/size][/right]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :