Accueil » Art & Culture » La Nuit sacrée de Tahar Ben Jelloun

La Nuit sacrée de Tahar Ben Jelloun

La Nuit sacrée de Tahar Ben Jelloun
[size=9][color=#999999]Le 04-07-2016 à 16:54:04 [/color][/size][justify][size=12][justify] « Ce fut au cours de cette nuit sacrée, la vingt-septième du mois de ramadan, nuit de la « descente » du 'Livre' de la communauté musulmane, où les destins des êtres sont scellés, que mon père alors mourant, me convoqua à son chevet et me libéra ».

C'est la nuit du Destin, la nuit sacrée des musulmans qui enlève la vie à son père et la libère de celle que cet homme lui imposait. Il souhaite qu'elle entende sa confession, l'affranchit, la nomme Zahra et l'engage à voyager, à vivre comme une femme, à découvrir sa véritable identité, à être libre, à sortir de ce carcan qu'il lui avait imposé. Après les obsèques du père, elle enterre symboliquement avec lui tous les signes extérieurs de cette période marquée à la fois par le secret, l'hypocrisie et qui avait fait d'elle un être à part dans cette famille d'où elle était rejetée et où le poids des femmes était insupportable pour lui. Il y aura tout au long de ce roman une sorte de rappel de cette identité masculine antérieure, comme une peau dont elle aurait du mal à se débarrasser.

Il y a dans ce roman une idée très ancrée de la faute avec deux versants, celle du père qui a imposé à sa fille une vie qui n'était pas la sienne et implore son pardon, celle de n'avoir pas observé les préceptes du Coran et d'avoir méprisé sa famille et une certitude d'absence de faute de la part de Zahra quand elle tue son oncle, comme pour se libérer à la fois de cette famille maléfique et de la condition de femme dans ce pays.
Roman qui se lit comme un conte oriental plein d'images et de poésie, un récit onirique où le lecteur se perd mais retrouve toujours cette trame magique. Reste l'histoire à travers un texte somptueusement écrit, une quête identitaire, un témoignage exceptionnel.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/tahar_ben_jelloun_645.2.jpg[/img][/center][b] Bonne lecture ! [/b].[/justify][/size][/justify] [size=9][color=#999999]Par : Meryem Cherradi[/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Promotion de l’entreprenariat vert sous le thème «Kafaat liljamia»

Dans l’objectif d’appuyer le développement d’un modèle de gouvernance du système de formation professionnelle et ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les projets INDH réalisés à 78% en 2020

Les projets programmés par l’institution de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH)  dans la ...

Fin de Ramadan et avènement de Aïd Al Fitr

Dans cinq ou six jours, le Monde Musulman célèbre l’Aïd Al Fitr marquant la fin ...

%d blogueurs aiment cette page :