La Maison de la poésie de Tétouan reçoit un Poète de la Diaspora

La Maison de la poésie de Tétouan a accueilli le poète et Zejal marocain résidant en France, Mimoun El Ghazi, dans le cadre de la rencontre « Poète de la diaspora », organisée par la Maison lors de la saison estivale.

Le président de la Maison de la Poésie au Maroc, le poète Mourad Kadiri, a présenté cette rencontre autour de « Rubaiyat El Ghazi », qui sont quatre recueils de zajal, renvoyant à une voix poétique consciente du jeu de l’écriture marocaine et de ses enjeux artistiques et esthétiques, « loin de la vague de la recherche de la facilité qui l’a dominé ces derniers temps, et a produit de nombreux poètes et peu de poésie ».
M. Kadiri a estimé que l’expérience du poète Mimoun El Ghazi, est « une expérience distinguée, dont le monde est complètement différent des mondes des autres poètes de sa génération et de ceux qui l’ont précédé, ce qui lui a permis d’occuper une place particulière sur la scène poétique marocaine ».
Cette rencontre a été marquée par un débat passionnant entre MM. Kadiri et El Ghazi, qui est revenu sur les rôles joués par les poètes de la diaspora dans la modernisation du poème arabe, depuis plus d’un siècle.
M. El Ghazi a, à cet égard, assuré que les poètes de la diaspora arabe ont contribué à l’enrichissement de la poésie arabe, lorsqu’ils ont débarqué dans des espaces culturels et civilisationnels plus larges, puisqu’ils ont tiré profit de cette expérience en faveur de la promotion de la poésie arabe.
Interrogé sur la situation du poète dans le contexte épidémiologique actuel, M. El Ghazi a estimé que le coronavirus est une expérience humaine exceptionnelle que le monde a vécue pour la première fois, ajoutant « c’est un moment soudain, qui nous a mis en isolement. Mais cet isolement nous poussera à nous remettre en question et à contempler notre destin commun sur cette terre ».
Cet événement a été ponctué aussi par des lectures poétiques, au cours desquelles M. El Ghazi a récité des extraits de ses textes poétiques, une manière de rapprocher le public de son expérience poétique plurielle et unique.
Le poète Taha Adnan a été l’invité de la première édition de la rencontre « Poète de la diaspora », tandis que la deuxième édition a accueilli le poète et romancier international Tahar Ben Jelloun.

À propos Romaisae

x

Check Also

Médina de Tanger Après «Msarya f’Mdina» la campagne de soutien aux commerces se poursuit

Après les premières journées intitulées «Msarya f’Mdina» (Un tour dans la médina- Cf notre précédente ...

Deuxième gisement de gaz au large de Larache

Dans un communiqué publié, lundi 10 janvier, la compagnie britannique Chariot a indiqué la découverte ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Ebauche du nouveau plan de développement régional 2022-2027

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed M’Hidia, et le président du Conseil régional, ...

%d blogueurs aiment cette page :