Accueil » Actualités » La CGEM à Tanger: Evaluation de l’entreprenariat et création d’un institut de formation des PME

La CGEM à Tanger: Evaluation de l’entreprenariat et création d’un institut de formation des PME

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj , a tenu, lundi 29 mars dernier à Tanger, une réunion de travail avec des opérateurs économiques locaux, consacrée à l’examen et l’évaluation de la situation des entreprises de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et à l’élaboration d’un plan pour contribuer à relancer l’économie de la région.
Cette rencontre   qui s’est déroulée en présence du président, Adil Raîs et de membres de la CGEM-Nord, a été l’occasion de présenter la situation de plusieurs secteurs économiques, industriels et de services, et de débattre autour des problèmes auxquels fait face le secteur, eu égard  aux répercussions de la pandémie du Coronavirus.
Les participants ont également développé un certain nombre de difficultés dans  les relations des entreprises marocaines avec leurs  partenaires étrangers, à cause, notamment,  de perturbations dans les chaînes de production et de commercialisation.
A ce propos, le président Chakib Alj  a assuré que la CGEM qui est attentive aux doléances des professionnels,  œuvre en étroite collaboration avec des institutions nationales concernées, afin de surmonter progressivement les difficultés actuelles, parier sur l’avenir et apporter le soutien et l’accompagnement nécessaires à toutes les sociétés et les entreprises en difficultés , de manière à résoudre leurs problèmes.
A signaler que le président de la CGEM a été reçu par le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed M’hidia, avant d’effectuer une visite à des unités industrielles de la région, dont les usines  Renault, Aluminium du Maroc, Erum Maroc, Prohibido de Rendirse et Lariconf Sarl, entre autres.

La journée du 29 mars courant a été consacrée à la signature d’une convention de partenariat entre le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, département de la Formation professionnelle, et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), portant sur la création d’un institut de formation à l’entrepreneuriat et au management des petites et moyennes entreprises (PME).
La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi, du président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, du wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohammed M’hidia ;  du directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), Mounir El Bouyoussfi, ainsi que de  plusieurs intervenants dans les secteurs de l’entreprenariat et de la formation professionnelle.

Intervenant à cette occasion, la ministre  Amzazi, a indiqué que cet  accord constitue un « tournant important » dans le domaine de la mise en liaison entre la formation en management des entreprises et l’accompagnement des jeunes porteurs de projets ou ceux qui envisagent de créer leurs entreprises.
« La signature de cette convention avec un partenaire crédible et doté d’une grande expérience dans le domaine de l’entrepreneuriat, de la taille de la CGEM, garantit la bonne mise en œuvre de l’accord, la cristallisation des objectifs de développement régionaux et nationaux et la réponse aux aspirations des régions, à booster leur performance économique, ainsi que l’élargissement de l’attraction des jeunes intéressés par les affaires et désirant se lancer dans l’entrepreneuriat, en plus de la mise en liaison entre l’emploi et une formation objective, comme une formule importante et essentielle pour la relance de l’économie » dira le ministre, estimant que l’accord est bénéfique pour l’économie nationale en général, et celle régionale en particulier, et  précisant que les établissements de formation professionnelle s’emploient à dispenser des formations dans les filières qui suscitent l’intérêt des entreprises marocaines ».
Le ministre  a, par ailleurs, fait constater que les établissements de formation professionnelle et les jeunes stagiaires bénéficieront des expériences accumulées par la CGEM.
Pour sa part, le président Chakib Alj, qui estime  que cet accord reflète la qualité du partenariat entre les deux parties, a souligné  l’illustration de la convention  à plusieurs niveaux  dont, en particulier l’implication du secteur privé dans toute la chaîne de gouvernance de l’éducation et de la formation, ce qui valorise, dira-t-il,  le rôle de l’entreprise dans le développement socio-économique du Maroc, a indiqué
Le président  de la CGEM a fait savoir que ce partenariat a abouti à des résultats très satisfaisants en termes d’adéquation formation-emploi et d’insertion dans le monde du travail, et ce dans des secteurs comme l’automobile, l’aéronautique, le textile et la minoterie, relevant que l’institut objet de cette convention s’inscrit dans la continuité de cet esprit de partenariat et de cette vision partagée qui constituent le cœur de la feuille de route Royale dans le domaine de la formation professionnelle.
La convention vise à renforcer l’intégration des jeunes en recherche d’emploi et/ou opérant dans l’informel, encourager l’auto-emploi et l’entrepreneuriat via un système de formation tiré par la demande économique et territoriale, et à mettre en place un guichet unique de mentoring au profit des porteurs de projets, qui permettra aux jeunes entrepreneurs de se faire accompagner par des experts mentors sur plusieurs aspects, notamment la communication, le juridique, la finance, la recherche de partenaires… et à toutes les étapes de montage de leurs projets.
Le nouvel institut de Tanger viendra consolider le rôle des régions comme locomotives de développement, puisqu’il représentera un espace où vont être élaborées les visions sectorielles et territoriales, en total alignement avec la production des compétences pour le monde du travail.

 

 

À propos Romaisae

x

Check Also

Promotion de l’entreprenariat vert sous le thème «Kafaat liljamia»

Dans l’objectif d’appuyer le développement d’un modèle de gouvernance du système de formation professionnelle et ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les projets INDH réalisés à 78% en 2020

Les projets programmés par l’institution de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH)  dans la ...

Fin de Ramadan et avènement de Aïd Al Fitr

Dans cinq ou six jours, le Monde Musulman célèbre l’Aïd Al Fitr marquant la fin ...

%d blogueurs aiment cette page :